Panorapost



Mondial |

Publié le 26 mars 2018

Gianni Infantino se défend de tout favoritisme pour l’attribution du Mondial 2026

Partager cet article :

Gianni Infantino n’est pas Sepp Blatter, on le sait… Ils ont des méthodes différentes pour choisir leur candidat favori. Le président de la FIFA vient de publier une déclaration, à la suite de la mise en ligne des deux dossiers de candidature, marocain et nord-américain. Et pourtant, les Marocains semblent douter de la bonne foi de M. Infantino.

« J’ai été impliqué pendant plus de vingt ans dans l’évaluation de candidatures, et ce à différents niveaux, et je mets quiconque au défi de me citer une organisation qui mène une procédure de candidature aussi équitable, objective et transparente que celle menée par la FIFA pour la Coupe du Monde 2026 », a déclaré le Président de l’instance dirigeante, Gianni Infantino.

La FIFA a été énormément critiquée pour sa méthode de désignation des pays hôtes par le passé et nous nous devions d’en tirer les leçons en ne laissant aucune place au doute et à la subjectivité. C’est pourquoi les règles de cette procédure ont été claires et objectives dès le départ – elles sont basées sur les plus hauts standards en termes d’éthique, de participation et d’engagement pour la durabilité et les droits de l’homme. À cet égard, le rôle du groupe de travail chargé de l’évaluation des candidatures et le principe visant à garantir que le dossier retenu respecte les critères d’éligibilité pour pouvoir organiser le plus grand événement sportif au monde sont des conséquences naturelles de cette procédure améliorée. Ces étapes sont nécessaires pour s’assurer de ne pas retomber dans les travers du passé ».

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires