Panorapost



Maroc |

Publié le 13 mars 2018

Le parquet classe sans suite la plainte de Taoufiq Bouachrine et décide de poursuivre une des plaignantes

Partager cet article :

Une affaire à rebondissements multiples que celle de Taoufiq Bouachrine, le journaliste poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation de viols, tentative de viols… L’accusé avait décidé de poursuivre le parquet pour falsification de PV et une des plaignantes avait finalement choisi de dire qu’elle n’avait pas déposé plainte, poursuivant la Brigade nationale de la police judiciaire pour faux.

Ce lundi 12 mars, donc, le procureur général de Casablanca Najim Bensami tenait une conférence de presse à la Cour d’appel de Casablanca, dans laquelle il a réaffirmé qu’Afaf Bernani avait bien déclaré que Bouachrine avait eu un comportement de harcèlement sexuel à son encontre, bien qu’elle ait affirmé le contraire aux médias. M. Bensami a expliqué que l’officier de police auteur du PV s’était présenté à lui et lui avait déclaré que les propos de Mlle Bernani lui avaient porté préjudice, ainsi qu’à son corps de police.

Pour preuve de ses  affirmations, le procureur général a lancé la projection de l’enregistrement vidéo de l’audition d’Afaf Bernani, dans lequel on la voit dans un bureau, lisant son PV, puis le signant.  M. Bensami a donc décidé de poursuivre Mlle Bernani pour fausses accusations et faux témoignage. Elle devra comparaître le 3 avril.

Concernant l’affaire principale, Bouachrine avait déposé plainte contre le procureur pour falsification de PV, lui reprochant d’avoir renvoyé directement son dossier devant la cour et non devant un juge d’instruction. M. Bensami a alors expliqué que cela ne constituait pas une falsification, et que l’état de flagrant délit, au nom duquel il avait directement été renvoyé devant les juges, devait être apprécié par la cour et le droit.

Pour rappel, la première audience du procès Bouachrine avait eu lieu le 8 mars, et il avait été reporté sur demande des avocats des plaignantes au 15 mars.

AB

Partager cet article :

Commentaires