Panorapost



Sport |

Publié le 27 février 2018

Lourdes sanctions contre le Raja après les heurts au stade de Marrakech

Partager cet article :

La Fédération royale marocaine de football n’a pas tardé à réagir. En effet, une douzaine d’heures après les échauffourées qui se sont produites dimanche 25 février au Grand Stade de Marrakech durant le match KACM-Raja, les sanctions sont tombées, et elles sont lourdes pour le club.

14 membres des forces de l’ordre blessés, 65 supporters interpellés, un stade ravagé avec des centaines de sièges arrachés et jetés sur les forces de l’ordre, et un match interrompu quelques minutes par crainte de voir des joueurs blessés, ou pire… Le Raja a finalement remporté la rencontre par 3 buts à 0, mais à quel prix…

Le Raja Casablanca sera privé de son public lors de ses deux prochains matchs au complexe Mohammed V, le premier contre le club de Tanger (2 mars) et le second contre celui de Safi (17 mars). Le Raja devra en outre verser une amende de 50.000 DH à la Fédération, en plus de réparer à sa charge les dégâts occasionnés au stade, soit environ 800.000 DH, selon une évaluation effectuée par l’administration du stade.

Le Raja compte faire appel de la décision de la FRMF, dans l’objectif de ramener le huis-clos de deux matchs à un, et aussi pour éviter de régler les frais de réparation du stade.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires