Panorapost



Sport |

Publié le 26 février 2018

Heurts et mauvaise humeur au stade de Marrakech : 14 policiers blessés et 65 supporters en garde à vue

Partager cet article :

Quelque 65 personnes ont été placées en garde à vue suites aux actes de vandalisme perpétrés dimanche soir au Grand stade de Marrakech, a annoncé le procureur du Roi après le tribunal de Première instance de Marrakech. Le Raja était en déplacement à Marrakech pour disputer sa rencontre contre le Kawkab local, au titre de la 18ème Journée de la Botola Pro.

Selon les investigations menées par la police judiciaire sous la supervision du parquet général, ces actes de vandalisme ont fait 14 blessés parmi les forces publiques et ont causé d'importants dégâts matériels dans les installations du stade, précise dans un communiqué le procureur du Roi, ajoutant que 65 personnes ont été placées en garde à vue pour les besoins de l'enquête avant de les déférer devant la justice.

Les heurts entre factions rivales du Raja ont commencé juste après la fin de la première période, quand des supporters casablancais ont arraché des sièges et ont commencé à les jeter sur d’autres supporters du Raja. Renvois immédiats aux envoyeurs, avant que les sièges arrachés ne commencent à tomber sur les forces de l’ordre, intervenues pour ramener le calme dans les gradins.

L’arbitre de la rencontre a interrompu le match quelques minutes en seconde période, par crainte de voir des joueurs blessés, mais le jeu a repris après que les forces de l’ordre aient restauré le calme. A rappeler que les autorités avaient interdit le transport des supporters du Raja, collectivement, pour éviter précisément ce genre de confrontations.

Il est à attendre des mesures disciplinaires exemplaires contre le club du Raja, qui sera tenu responsable des agissements de ses supporters.

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires