Panorapost



Sport |

Publié le 25 février 2018

Le Wydad remporte à Casablanca la Supercoupe d’Afrique

Partager cet article :

Le Wydad a été sacré champion d’Afrique ce soir à Casablanca au terme d’un match très crispant et à rebondissements, à cause de la vidéo et des derniers résultats des deux équipes qui espéraient chacune gagner cette Coupe. C’était ce samedi 24 février 2108 que le Wydad de Casablanca devait remporter la première Supercoupe d’Afrique de son histoire. En battant le TP Mazembe (1-0) !

L’année 2018 s’annonce bien pour le football marocain, avec un Wydad porte étendard qui aura eu et mérité tous les honneurs. Soutenu par une marée rouge dans son fief, le stade Mohammed V de Casablanca à l’ambiance exceptionnelle, le Wydad a mis la pression d’entrée de jeu en confisquant le ballon face à un TP Mazembe pas dans un grand soir.

Malgré la domination de Wydad qui a monopolisé le ballon, le rythme du match restait assez moins soutenu pour une finale et Gbohouo le gardien Congolais retardait l’échéance à chaque attaque des Rouges. En face, les Congolais avaient du mal à sortir de leur zone, très asphyxiés par les hommes de Faouzi Benzarti. Les rares sorties des visiteurs, ce furent des contre-attaques très mal opérées, car les joueurs étaient pressés de retourner dans leur zone.

La seule occasion notée des Congolais survient à la fin de la première mi-temps à travers leur attaquant Malango, très soliste pour ce coup.

Le retour des vestiaires n’a pas permis aux Marocains de concrétiser la domination malgré des occasions de plus en plus franches. Juste à l’heure de jeu, Mika accrochait Tighazoui dans la surface et provoquait un penalty logique. L’arbitre Janny Sikazwe n’a même pas besoin de recourir à la vidéo tellement la faute est évidente. Poussé par tout un stade, El Karti pensait transformer la sentence, mais Gbohouo le gardien congolais plongeait en bas à droite et détournait sa tentative. Stupeur dans le stade Mohammed V, l’idée d’une malédiction pour la Super Coupe guette les esprits.

Poussés par tout en peuple vêtu de rouge, les hommes de Faouzi Benzarti, obtiennent une autre faute très discutable dans la zone de vérité du TP Mazembe et l’arbitre désigne le point de pénalty aussitôt. Coup de théâtre quelques secondes plus tard cette fois, M. Sikazwe avait un doute et eu recours à la vidéo et finalement, après avoir revu les images, l’officiel considérait que Chikatara s’était laissé tomber un peu trop facilement face à Kimwaki. Du coup, le Zambien revenait sur sa décision et annulait le penalty. Il s’agissait de la première utilisation de la vidéo dans l’histoire d’une compétition de la CAF !

Pas abattu, le Wydad savait que le match est à sa portée et continuait de pousser et finalement, après une faute très litigieuse obtenue par El Hassouni, qui se laissait tomber avant le contact, le WAC récoltait un coup-franc que Tighazoui transformait en pleine lucarne (1-0, 83ème). Trop tard pour le TPM qui ne pouvait réagir. Une fois encore, tout le Maroc peut célébrer ses héros !

Mouhamet Ndiongue

Partager cet article :
Articles similaires
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'Afrique[[:>:]]' ) ORDER BY ID DESC LIMIT 0 , 5' at line 1