Panorapost



Maroc |

Publié le 22 février 2018

Le Maroc progresse (timidement) dans l'indice international de Transparency

Partager cet article :

L’ONG Transparency International a rendu publique le 21 février l’édition 2017 de son rapport annuel sur la corruption dans le monde. 180 Etats y sont passés sous la loupe en matière de corruption dans le secteur public entre autres, car le rapport étudie les liens qui existent entre les niveaux de corruption, la défense des libertés de journalistes, et l’engagement de la société́ civile. 

Le Maroc obtient 40 points sur une possibilité de 100. En 81ème position, le royaume gagne seulement 2 points en 5 ans. Ce qui le place à la même position que l’Inde, la Turquie et le Ghana, juste derrière la Chine et la Serbie, et devant l’Argentine et le Bénin. Pour utiliser une échelle de 0 à 100, où 0 est hautement corrompu et 100 est très propre. Cette année, l’indice a révélé que plus des deux tiers des pays obtiennent un score inférieur à 50, avec un score moyen de 43.

Transparency Maroc dénonce les pratiques de corruption qui existent et demeurent dans tant de secteurs publics, et estime que les mesures prises restent insuffisantes. Cela étant, TI Maroc reconnaît que les efforts déployés sont réels, et permettent de placer le Maroc bien mieux que beaucoup de pays arabes.

La nouvelle Zélande est venue en tête du classement 2017, suivie du Danemark, La Finlande, la Norvège et la Suisse. En bas du tableau on retrouve des pays en guerre dont la Somalie, le Sud Soudan, la Syrie, le Yémen et l’Afghanistan.

« Les campagnes de dénigrement, les actes de harcèlement, les actions en justice et les obstacles bureaucratiques sont autant d’outils auxquels certains gouvernements ont recours pour tenter de faire taire ceux qui luttent contre la corruption », explique Patricia Moreira, directrice de TI, qui ajoute : « Nous exhortons les gouvernements qui se cachent derrière des lois restrictives à les révoquer immédiatement et à promouvoir une plus grande participation citoyenne ».

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires