Panorapost



Maroc |

Publié le 21 février 2018

Le BCIJ démantèle une cellule terroriste à Tanger

Partager cet article :

Après une période d’accalmie relative, le Bureau central des investigations judiciaires multiplie les interpellations depuis quelques semaines. Ce 21 février, ses éléments ont pu démanteler une cellule composée de six terroristes présumés, tous à Tanger, que la police soupçonne d’avoir fait allégeance à l’organisation terroriste dite « Etat islamique » ou Daech.

Les six individus, âgés de 22 à 42 ans, sont dirigés par un ancien détenu pour affaires de terrorisme, et sont suspectés d’avoir agressé plusieurs personnes dans la ville du Détroit, au moyen d’armes blanches, de gourdins et de masques.

La cellule de Tanger était, selon le BCIJ, en relation avec le groupe démantelé le 1er février à Tanger et Meknès et ce sont donc les investigations et interrogatoires des membres de cette cellule qui ont permis au BCIJ de remonter aux 6 autres individus.

Lors de la perquisition de leur planque, les éléments d’Abdelhak Khiam ont pu mettre la main sur du matériel pouvant servir à des attaques terroristes : sabres et lames de longueurs diverses, gourdins, chaîne en fer et tenues militaires, en plus d’équipements électroniques.

Partager cet article :

Commentaires