Panorapost



International |

Publié le 12 janvier 2018

(Mis à jour) L’incroyable bourde de Donald Trump sur les pays africains

Partager cet article :

On le savait coutumier de ce genre de bourdes, mais cette fois, il semblerait que le président américain ait été trop loin. Il a en effet qualifié Haïti et plusieurs pays africains, sans les nommer, de « pays de merde » !! Les témoins de cette malheureuse saillie, des élus du Congrès, ont été décontenancés par ces paroles, et la Maison blanche n’a pas nié.

Donald Trump parlait à la Maison blanche avec plusieurs sénateurs, dont le républicain Lindsey Graham et le démocrate Richard Durbin, et le débat a porté sur un projet proposant de limiter le regroupement familial et de restreindre l’accès à la loterie pour la carte verte. En échange, l’accord permettrait d’éviter l’expulsion de milliers de jeunes, souvent arrivés enfants aux États-Unis. Et c’est le très prestigieux  Washington Post, citant des sources anonymes,  qui rapporte l’information, précisant qu’à un moment de la réunion, M. Trump s’est emporté et a lancé cette phrase à ses invités : « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? ». Selon les sources du journal américain, Trump faisait référence à des pays d'Afrique ainsi qu'à Haïti, expliquant que les Etats-Unis devraient plutôt accueillir des ressortissants de la Norvège (dont il a rencontré la Première ministre la veille). Toujours de même source, les sénateurs présents auraient été déconcertés par ces propos.

La Maison blanche n’a pas nié le propos du chef de l’Etat. En effet, dans un communiqué, le porte-parole de l’Exécutif US Raj Shah a indiqué que « certaines personnalités politiques à Washington choisissent de se battre pour des pays étrangers, mais le président Trump se battra toujours pour le peuple américain (…). Comme d’autres nations ayant une immigration fondée sur le mérite, le président Trump se bat pour des solutions durables qui renforcent notre pays en accueillant ceux qui contribuent à notre société, font croître notre économie et s’assimilent à notre grande nation ».  

Mais face au tollé grandissant dans le monde, le président a réagi... par tweet, bien évidemment. Il a en effet affirmé n'avoir "jamais dit de mal des Haïtiens", après avoir déjà nié l'utilisation de l'expression "pays de merde" pour qualifier Haïti. « Je n'ai jamais dit quelque chose d'insultant sur les Haïtiens outre le fait que, et c'est une évidence, Haïti était un pays très pauvre et en difficulté. Je n'ai jamais dit +virez-les+. Inventé par les Dem (l'opposition démocrate Ndlr). J'ai une relation merveilleuse avec les Haïtiens », a tweeté le président américain, ajoutant qu'il devrait probablement enregistrer ses réunions. Las...

Le sénateur démocrate Dick Durbin, qui  assistait à la fameuse réunion, a confirmé aujourd'hui que Donald Trump a utilisé « plusieurs fois » l'expression de « pays de merde » au cours de cette rencontre. « Il a prononcé ces mots remplis de haine et il les a prononcés plusieurs fois », a déclaré le sénateur, remettant en cause le démenti tweeté par le président américain vendredi matin face au tollé provoqué dans le monde entier.

Avec AFP

Partager cet article :
Articles similaires
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Afrique[[:>:]]' ) ORDER BY ID DESC LIMIT 0 , 5' at line 1