Panorapost



Business |

Publié le 08 janvier 2018

Perturbations dans les vols RAM pour New York

Partager cet article :

Comme souvent en cette période de l’année, les mauvaises conditions météorologiques sur le nord des Etats-Unis créent des perturbations et désordres dans les dessertes aériennes et dans les aéroports. Et c’est encore le cas aujourd’hui, et depuis le 4 janvier. Royal Air Maroc a publié un communiqué pour expliquer les choses, et s’expliquer aussi…

Ainsi, nous affirme la compagnie aérienne nationale, « en raison des mauvaises conditions météorologiques enregistrées à New York depuis le 4 janvier courant et suite à l’alerte des autorités aéroportuaires de cette ville signalant des fermetures ponctuelles répétées de l'aéroport international J. F. Kennedy, les vols de l’ensemble des compagnies aériennes connaissent d’importantes perturbations. Royal Air Maroc, n’ayant pas été épargnée, a dû annuler ou reprogrammer quelques vols reliant Casablanca et New York (dans les deux sens) ».

Et RAM de préciser qu’ « elle ne ménage aucun effort pour trouver des solutions de report sur les vols programmés dans les jours qui viennent »… sans engagement de les trouver, faut-il relever… Et RAM ^précise aussi qu’ « il s’agit d’une situation exceptionnelle, indépendante de la volonté des compagnies aériennes et des autorités aéroportuaires ». Aussi, il est instamment demandé aux passagers de faire preuve de patience.

Par ailleurs, il faudrait s’attendre également à voir son avion « re-routé », même après le décollage car, explique la RAM, « l’évolution des conditions météorologiques peut changer d’un moment à l’autre, ce qui rend plus délicate la gestion des vols. Lorsqu’un avion décolle, il se peut qu’il fasse demi-tour à cause de la détérioration de la situation. De même, les vols opérés peuvent être re-routés vers différents aéroports américains, autres que celui de New York ».

Enfin, la compagnie nationale, tout en s’excusant, avertit que « les passagers dont les vols sont opérés depuis Casablanca vers New York doivent s’attendre à un encombrement et à de longues files d’attente à l’arrivée au niveau de l’aéroport JFK (traitement de bagages, formalités administratives, longue attente dans l’avion avant débarquement…) ».

Aussi, serait-il bon, conclut le communiqué de la RAM, de « se renseigner sur la situation de leurs vols sur son site www.royalairmaroc.com et à travers ses centres d’appel ».

Partager cet article :

Commentaires