Panorapost



Maroc |

Publié le 02 janvier 2018

2018 commence, avec des barrages peu remplis !

Partager cet article :

L’année dernière, le 2 janvier, le total des retenues des barrages au Maroc étaient de quelques 8 milliards de m3. Aujourd’hui, elles ne sont plus que de 5,42 milliards, selon le secrétariat d’Etat chargé de l’Eau. En pourcentage de remplissage, les barrages sont ce 2 janvier à 35,7%, contre 52,7% voici douze mois. En clair, cela signifie que le royaume entame l’année 2018 avec 17 points de moins en termes de remplissage.

Ainsi donc, le grand barrage Bin el Ouidane a vu son taux de remplissage baisser de 44,5% à … 17,8% ! Quant au barrage Hassan Ier, il est passé de 51,1% à 19,3%. Au total, sur une capacité de retenue de 15,21 milliards de m3, et en ce début de saison agricole, le Maroc ne dispose que du tiers !

Quel est le problème présenté par cette situation ? L’arbitrage des pouvoirs publics en ce qui concerne la priorité à accorder, soit à l’irrigation, soit à la production d’eau potable. De fait, l’arbitrage pourrait se décliner de cette manière : Boire ou manger ? D’où la difficulté des choix que devra faire le gouvernement, surtout qu’en plusieurs régions, le stress hydrique a conduit les populations à manifester, et des manifestants en prison. Et le même gouvernement a mis en place voici quelques semaines une commission spéciale chargée de l’eau.

C’est de cette situation qu’est née la prévision du Haut-commissariat au Plan d’une croissance de 2,6% durant le premier trimestre 2018, contre 3,8% au cours de la même période en 2017.

Et les pluies continuent de tarder…

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires