Panorapost



International |

Publié le 20 décembre 2017

Statut d’al-Qods/Jérusalem : Les Etats-Unis de Donald Trump menacent les pays qui voteraient contre eux

Partager cet article :

Le président des Etats-Unis Donald Trump a brandi mercredi la menace de couper les fonds aux pays tentés de voter à l'ONU une résolution condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. « Nous prenons note de ces votes », a-t-il lancé depuis la Maison Blanche, dénonçant « tous ces pays qui prennent notre argent et ensuite votent contre nous au Conseil de sécurité voire à l'assemblée générale ».

« Ils prennent des centaines de millions de dollars et même des milliards de dollars et, ensuite, ils votent contre nous », a-t-il tempêté à l'occasion d'une réunion en présence de l'ensemble de son cabinet. « Laissez-les voter contre nous, nous économiserons beaucoup, cela nous est égal », a-t-il ajouté, avant de longuement féliciter l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, pour sa démarche sur le dossier.

Dans une lettre adressée aux ambassadeurs à l'ONU de plusieurs pays, Mme Haley a assuré que le président lui avait demandé d' « observer attentivement » ce vote, assurant qu'il « prendrait des notes ».

« C'était le bon message, Nikki », a-t-il lancé à cette dernière, présente autour de la table.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki a accusé mercredi Washington d'exercer des "menaces" et "intimidations" afin de dissuader les membres de l'Assemblée générale de l'ONU de condamner sa politique.

AFP

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires