Panorapost



Maroc |

Publié le 07 décembre 2017

Benkirane a-t-il passé un ou deux mandats à la tête du PJD ?

Partager cet article :

Le secrétariat général du PJD se réunira ce soir du jeudi 7 décembre pour un ordre du jour unique : l'article 105 des statuts, qui dispose que les statuts du parti entrent en vigueur après leur adoption par le congrès, sans effet de rétroactivité. Cela signifie, selon certains partisans d'Abdelilah Benkirane, que ce dernier n'aura en fait passé qu'un seul mandat, celui de 2012 à 2017, et que s'il est réélu, ce ne sera que son second mandat, celui de 2008 à 2012 ayant été effectué sous les anciens statuts.

Rappelons que le conseil national extraordinaire du 25 novembre avait refusé d'inscrire à l'ordre du jour l'amendement de l'article 16 des statuts, qui fixe la durée des mandats de secrétariat général à deux. Le 2 décembre, le secrétariat général avait apporté une explication selon laquelle seul le conseil national est habilité à établir l'ordre du jour du congrès, et le lendemain dimanche, une centaine de recours ont été déposés à l'instance nationale d'arbitrage, contestant cette interprétation des statuts. L'instance a rejeté l'ensemble des recours.

La réunion du secrétariat général de ce soir aura pour objectif d'unifier les positions des membres dirigeants du parti, afin d'éviter du remous et des troubles lors du congrès qui se tient à Rabat les 9 et 10 décembre prochains. Mais il semblerait qu'il y aura, quand même, des remous et des troubles, les partisans de Benkirane refusant de se laisser convaincre et voulant absolument une réélection de M. Benkirane.

Comme l’argument du régime statutaire sous lequel les deux mandats de SG ont été effectués par Abdelilah Benkirane est défendable, la question hantera les travaux du congrès, les partisans de l’ancien chef du gouvernement restant attachés à cette explication de l’article 105, alors que ses adversaires penseront le contraire, que deux mandats, ce sont deux mandats, quels que soient les statuts.

Le parti a plus que jamais besoin d’une prise de parole du secrétaire général, pour rapprocher les points de vue et éviter une « bananiarisation » du PJD.

AB

PS : La réunion du secrétariat général du 7 décembre, présidée par Slimane Elomrani, est arrivée à la conclusion qu'Abdelilah Benkirane a passé deux mandats, comme le prévoient les statuts du parti depuis le congrès 2004.

 

Partager cet article :

Commentaires