Panorapost



Maroc |

Publié le 05 décembre 2017

Le roi Mohammed VI appelle Donald Trump à « éviter tout ce qui peut arrêter définitivement » la paix au Proche-Orient

Partager cet article :

Alors que la communauté internationale, pays concernés de près ou de loin, s’émeut de l’imminente décision du président Trump de transférer son ambassade en Israël de Tel Aviv à al-Qods (Jérusalem), le roi Mohammed VI a à son tour adressé un message à Donald Trump. Il le met en garde contre toute action de nature à mettre le feu aux poudres. C’est dit en langage très diplomatique, mais c’est dit.

Le Roi commence son message en présentant sa qualité de président du Comité al-Qods, ce qui lui donne directement qualité et légitimité pour intervenir dans cette affaire. Puis il expose explications et inquiétudes face à une décision qui bousculerait les équilibres et les traditions dans la région du Proche-Orient. Enfin  il en appelle au respect du statu quo actuel, le temps que les choses évoluent.

Puis, après les explications, les conséquences du transfert de l’ambassade US à al-Qods : « Le Proche Orient vit au rythme de crises profondes, de tensions continues et de périls en nombre qui nécessitent d’éviter tout ce qui est de nature à exacerber les sentiments de frustration et de déception qui font le lit de l’extrémisme et du terrorisme ».

Et le message se conclut sur cet avertissement : « Le Royaume du Maroc (…) ne doute pas de (…) votre ferme détermination à faciliter la relance du processus de paix et éviter tout ce qui peut l’entraver voire l’arrêter définitivement ».

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires