Panorapost



International |

Publié le 05 décembre 2017

Les Etats-Unis s’apprêtent à transférer leur ambassade en Israël de Tel Aviv à al-Qods

Partager cet article :

Le président américain Donald Trump a informé son homologue palestinien Mahmoud Abbas de son intention de « transférer l'ambassade à Jérusalem ». Il a prévu aussi une série d'échanges téléphoniques à l'approche de l'annonce de sa décision sur le statut d’al-Qodsavec notamment le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le roi Abdallah II de Jordanie.

La décision américaine est déjà prise, à en croire la Maison Blanche. « Le président a été clair sur cette affaire depuis le départ : ce n'est pas une question de si, c'est une question de quand », a en effet affirmé Hogan Gidley, un porte-parole de la Maison Blanche.

Le statut d’al-Qods (Jérusalem) doit être réglé « à travers des négociations », a affirmé mardi la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, alors que le président Donald Trump pourrait reconnaître la Ville sainte, occupée et annexée par Israël, comme la capitale de l'Etat hébreu. L'UE a en effet mis en garde contre les « graves répercussions » d'une éventuelle reconnaissance par le président américain Donald Trump d’al-Qods comme la capitale d'Israël et du transfert de l'ambassade des Etats-Unis dans cette ville. « Cela pourrait avoir de graves répercussions sur l'opinion publique dans des parties entières du monde », ont prévenu les services Federica Mogherini.

Pour sa part, la Ligue arabe a également mis en garde les Etats-Unis contre cette possible décision de déplacement de l'ambassade américaine en Israël, en la qualifiant d' « assaut clair » contre la nation arabe.

 

 

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires