Panorapost



Maroc |

Publié le 05 décembre 2017

Opération sécuritaire conjointe et simultanée entre Espagne et Maroc, 4 hommes interpellés

Partager cet article :

Les services de sécurité espagnol et marocain ont procédé ce mardi 5 décembre au démantèlement d’une cellule terroriste dont les membres se trouvaient, et voulaient agir, sur les territoires des deux pays. Un homme a été arrêté au Maroc et trois autres en Espagne.

En effet, le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction Générale de Surveillance du Territoire National (DGST) a procédé aujourd’hui à l’arrestation d’un élément partisan de l’organisation terroriste dite « Etat Islamique », s’activant dans la ville de Tanger.

Et en simultanéité avec cette opération sécuritaire, les services de sécurité espagnols ont interpelé trois autres éléments suspects de complicité avec l’individu arrêté à Tanger. Il s’agit d’un Marocain naturalisé espagnol résidant dans la banlieue de Madrid et de deux autres Marocains établis dans la région de Gérone, dans le nord-est de l'Espagne, en Catalogne. Les trois hommes arrêtés en Espagne sont suspects d’implication dans le recrutement et l’embrigadement de volontaires pour le jihad dans les rangs de Daech.

Celui de Parla (banlieue de Madrid), un Marocain de 44 ans naturalisé Espagnol, était dans un processus de "radicalisation avancée" et recherchait des complices pour commettre une "action violente". Les deux autres suspects, deux frères marocains de 30 et 31 ans, menaient une "propagande virale avec l'utilisation massive des réseaux sociaux", en piratant des comptes, selon la même source.

Les investigations ont également révélé que les quatre mis en cause sont aussi impliqués dans la propagande et la glorification des crimes commis par les combattants de Daech et l’incitation à mener des opérations terroristes dans les zones hors contrôle de l’organisation terroriste.

Agences

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires