Panorapost



Economie |

Publié le 21 novembre 2017

4,58 milliards de DH de dons pour le Maroc en provenance des pays du Golfe

Partager cet article :

Les 4,58 milliards de DH (environ 500 millions de $) versés par les pays du Golfe au Maroc ont enregistré à fin octobre 2017 une augmentation de près du tiers, puisqu’en 2016 et à la même période, pour les dix premiers mois de l’année, ces dons s’étaient élevés à 3.27 milliards de DH (360 millions de $). Cette aide financière avait été promise en 2012, dans le sillage du printemps arabe, mais les versements marquent le pas.

En effet, le gouvernement avait prévu et inscrit dans son budget 2016 des dons totalisant 13 milliards de DH, pour n’en finalement recevoir que 7,2 milliards sur la totalité de l’exercice. Pour 2017, fort de sa déconvenue, le gouvernement marocain avait escompté 8 milliards de DH, et on verra bien si les versements s’accéléreront en novembre et décembre.

Mais il faut dire qu’entre le moment où ces promesses avaient été faites et aujourd’hui, bien des choses ont changé, et principalement, et surtout, l’effondrement des cours du brut à l’international. De fait, les quatre pays donateurs que sont l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Koweït et Qatar comptent davantage leurs désormais rares sous et, depuis juin 2017, le dernier émirat est en butte à de sérieuses difficultés dues au boycott brutal qui lui est imposé par les Saoudiens et les Emiratis.

Fort de ces chiffres de dons venant de la péninsule arabique, le ministre des Finances Mohamed Boussaïd a encore une fois, une fois de plus, exhorté les entreprises à être davantage  fiscalement citoyennes, afin d’éviter, ou du moins baisser, le recours à ces financements exceptionnels de type aides du Golfe, et aussi pour ne pas avoir à augmenter l’endettement de l’Etat, qui grève déjà lourdement le budget de l’Etat.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires