Panorapost



Maroc |

Publié le 13 novembre 2017

Le roi Mohammed VI en visite officielle au Qatar, en pleine crise avec ses voisins

Partager cet article :

Le roi Mohammed VI est arrivé ce dimanche 12 novembre à Doha, au Qatar. Accompagné de sa délégation de conseillers et du ministre des Affaires étrangères, il a été immédiatement reçu par l’émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad.

Cette visite intervient en pleine crise diplomatique –et personnelle – dans la péninsule arabe, plus de cinq mois après le brutal coup de froid des relations entre l’émirat pétrolier et ses voisins. En effet, début juin, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Bahrein et l’Egypte décidaient de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé d’entretenir des relations trop visibles et trop amicales avec le grand ennemi perse, l’Iran, de même qu’il est soupçonné de soutenir les Frères musulmans, épouvantails de Riyad et du Caire.

Quelques heures après, les quatre Etats décidaient également de fermer leurs frontières terrestres et maritimes avec le Qatar, plongeant ce petit pays dans une sorte de pénurie en produits de tous genres. C’est à cette époque que le roi Mohammed VI, tenant scrupuleusement à un équilibre dans ses relations avec les Etats du Golfe, dont il est partenaire, avait décidé d’envoyer une aide humanitaire au Qatar, essentiellement des produits alimentaires.

Dimanche 12 novembre, le roi Mohammed VI a été immédiatement reçu par le Cheikh Tamim en audience au Diwam Emiri, son bureau en quelque sorte. Après une réunion élargie aux collaborateurs des deux chefs d’Etat, ces derniers se sont enfermés en tête-à-tête. Nul doute qu’ils ont discuté des relations bilatérales certes, mais aussi et surtout de la crise qui isole le Qatar de ses voisins, et du rôle que pourrait tenir Mohammed VI dans la résolution de cette crise.

On retiendra que le roi Mohammed VI  effectue sa visite au Qatar aussitôt après avoir passé plusieurs jours aux Emirats Arabes Unis où il a rencontré le président français Emmanuel Macron. Or, ce dernier est parti après Abu Dhabi à Riyad, où il a tenu une réunion avec Mohamed Ben Salmane, l’homme fort actuel de l’Arabie Saoudite. La crise de la péninsule arabe a été au centre de tous ces entretiens entre chefs d’Etat.

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires