Panorapost



Sport |

Publié le 11 novembre 2017

Photos - Le Maroc bat la Côte d’Ivoire par 2-0 et se qualifie (de la plus belle manière) pour le Mondial russe de 2018 

Partager cet article :

Le Maroc a participé à quatre phases finales de la Coupe du monde de football, et il en a manqué quatre d’affilée, les quatre dernières, 2002, 2006, 2010 et 2014. Le voilà qualifié, et de quelle manière !, pour le Mondial de Russie en juin 2018, après sa nette victoire sur la Côte d’Ivoire par 2-0.

En 1970, au Mexique, le Maroc, nation du Tiers-monde et d’Afrique, avait participé avec sa grande équipe d’alors, et il avait marqué le premier point d’une équipe d’Afrique, un continent qui n’avait plus envoyé de sélections à un Mondial depuis 36 ans, depuis 1954. En 1986, au Mexique, le Maroc est la première arabe et africaine à se qualifier au second tour. Mais en 1994, le Maroc a été aux Etats-Unis, mais y a fait pâle figure. En 1998, la sélection nationale est presque qualifiée au second tour, mais une déconvenue de dernière heure l’a disqualifiée.

Cette année, le Maroc s’est qualifié, mais il faut dire qu’il avait travaillé pour et s’était donné les atouts pour assurer son billet pour le pays des Tsars. Un entraîneur, Hervé Renard, pragmatiste, excellent lecteur du jeu technique de ses adversaires,  qui a mis le temps de pendre les rênes de son groupe mais qui aligne un sans faute depuis plusieurs mois. Mehdi Benatia, le défenseur d’envergure mondiale, est là pour mener ses coéquipiers.  Pour sa part, la Côte d’Ivoire est affaiblie par le départ en retraite de ses grandes stars comme Drogba et la blessure de celles qui restent, mais qui font pâle figure. Enfin, menant aux points et soutenus par des supporters venus nombreux grâce aux autorités publiques marocaines, le Onze marocain n’était pas seul.

Ce 11 novembre, après un débat assuré et rassurant, et alors que le Maroc devait se contenter d’un match nul pour aller en Russie, voilà que Nabil Dirar met le ballon au fond des filets ivoiriens à la 25ème, et que Mehdi Benatia aggrave le score 5 minutes après, à la 30ème minute. Dès  lors, le match est joué, les Ivoiriens ayant perdu le contrôle du match, alors que les Marocains sont de plus en plus offensifs, agressifs et entreprenants.

Bravo à l’équipe nationale, bravo à Hervé Renard et à ses hommes. Et rendez-vous en Russie en 2018.

Aziz Boucetta

 

 

Partager cet article :
Articles similaires
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Ivoire[[:>:]]' OR `description` REGEXP '[[:<:]]Mondial[[:>:]]' OR `description' at line 1