Panorapost



Maroc |

Publié le 31 octobre 2017

Voici les noms des ministres intérimaires, en attendant le remplacement des ministres réoqués

Partager cet article :

Une semaine après la révocation par le roi Mohammed VI de trois ministres et d’un secrétaire d’Etat, suite à la mauvaise gestion du programme Manarat al Moutawassit dans la ville d’al Hoceima, le chef du gouvernement a fait publier au Bulletin Officiel le  30 octobre 2017 un décret mentionnant les noms des ministres devant assurer l’intérim de leurs collègues limogés.

Et ainsi, se fondant sur les textes juridiques organisant l’action et le fonctionnement du  gouvernement, le chef du gouvernement Saadeddine Elotmani a signé le décret 2-17-682 aux termes duquel il a procédé aux désignations suivantes :

1/ Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique assurera l’intérim de Nabil Benabdallah, ancien ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, du Logement et de la Politique de la Ville ;

2/ Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, assurera l’intérim de Houssaïne el Ouardi, ancien ministre de la Santé ;

3/ Mohamed el Aaraj, ministre de la Culture et de la Communication, assurera l’intérim de Mohamed Hassad, ancien ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le secrétaire d’Etat limogé, Larbi Bencheikh, n’a pas de remplaçant.

A noter que le PPS, parti dont Nabil Benabdallah est secrétaire général et dont Houssaine el Ouardi est membre du Bureau politique, attend les conclusions et recommandations de son Comité central extraordinaire du 4 novembre pour décider de son maintien au sein de la majorité ou son basculement dans l’opposition.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires