Panorapost



Business |

Publié le 30 octobre 2017

Casablanca Finance City accueille les Casablanca Arbitration Days 2017

Partager cet article :

La troisième édition des Journées d’arbitrage de Casablanca (cimac.ma) , une conférence parrainée par Casablanca Finance City (CFC), se tiendra au Hyatt Casablanca Hotel les 3 et 4 novembre 2017.

Plusieurs incvités de marque sont attendus à cette grand-messe du Juridique en Afrique. Qu’on en juge : Emmanuel Gaillard, Partner chez Shearman& Sterling, le ministre de la justice malien Mamadou Konaté, la conseillère aux affaires juridiques du Premier ministre somalien Maryan Hassan, le Président de la cour d’arbitrage CIMAC Laurent Lévy, ou encore Marie-Aude Ziade (Areva), Jacob Grierson (Mc Dermot, Will & Emery), ainsi qu’une pléiade de participants d’aussi haut niveau.                     

Cet événement, dont c’est la troisième édition au sein de la capitale économique marocaine constitue une opportunité pour les avocats et les décideurs d’Afrique et du reste du monde de discuter de l’avenir du CIMAC en tant qu’institution arbitrale et de Casablanca comme lieu d’arbitrage en Afrique. Il permet en outre d’accroître les connaissances autour des évolutions juridiques impactant la zone etde discuter des questions d’intérêt commun dans un environnement ouvert.

Rappelons que CFC est née de l’ambition nationale de positionner la finance marocaine à l’échelle régionale puis internationale. Elle est donc une place financière au service du développement de l’Afrique, et en particulier les pays de la région d’Afrique du nord, de l’ouest et centrale. CFC semble avoir réussi son pari car, si elle est classée 30ème place financière dans le monde, selon le Global Financiel Centre Index, elle est placée au 1er africain, ayant devancé de loin sa concurrente, la place de Johannesburg.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires