Panorapost



Maroc |

Publié le 24 octobre 2017

Le BCIJ arrête d’autres membres de la cellule démantelée le 14 octobre

Partager cet article :

Le ministère de l’Intérieur a annoncé ce lundi 23 octobre de nouvelles arrestations de présumés terroristes liés à l'organisation terroriste dite « Etat Islamique » (Daech), dans le sillage du démantèlement, voisi une semaine, d'une cellule jihadiste à Fès, et de l’arrestation de 11 individus, avec saisie d’un arsenal aussi lourd que varié.

Le Bureau central d’investigations judiciaires a donc fait savoir qu’il avait arrêté six nouveaux suspects entre les 17, 21 et 23 octobre courant, qui feraient partie de la cellule de Daech de Fès,  démantelée le 14 octobre.

Au total, ils sont donc 17 membres de cette cellule qui ont été arrêtés par les services de sécurité marocains. Ces présumés terroristes prévoyaient, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur « une attaque terroriste visant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du Royaume ». Les nouvelles arrestations ont été effectuées dans les villes de Rabat, Béni Melal et Ouled Saad Draa, près d'El Jadida (80 km au sud de Casablanca).

Selon le communiqué, les six personnes arrêtées seraient impliquées dans l’exécution de plans terroriste' de la cellule de Fès, affiliée à Daech.

Partager cet article :

Commentaires