Panorapost



Business |

Publié le 18 octobre 2017

Sanad termine son siècle, prend son élan, et entame le second (vidéo)

Partager cet article :

Cela fait exactement un siècle que la compagnie d’assurance Sanad a vu le jour. Entretemps, elle a changé de propriétaire, et elle appartient aujourd’hui à la holding Holmarcom de la famille Bensalah. A l’occasion de ses 100 ans, la compagnie, qui figure parmi les toutes premières au Maroc, change d’identité visuelle, tout en gardant sa vigueur…

 « Cette nouvelle identité lui accorde une place de choix dans le paysage ainsi qu’un nouveau souffle, lui permettant de poursuivre sa croissance avec sérénité », explique le top management de l’entreprise, qui précise que la signature « tous les jours à vos côtés » se veut plus qu’un slogan publicitaire ou une posture de communication…  « Il s’agit d’un choix stratégique qui illustre la nouvelle philosophie de Sanad Assurances ». Fort bien.

Histoire de la compagnie

1917 : L'entreprise nouvellement créée a pour nom « Les Assurances Henri Croze», du nom de son fondateur, et œuvre dans l’assurance maritime, comme tout le monde en ces temps-là…

1949 : Henri Croze recrute André Hernandez, «un homme qui changera la trajectoire de la compagnie» en y créant un département de l’assurance terrestre ;

1962 : André Hernandez crée le cabinet de courtage CPA pour pouvoir offrir aussi l’assurance des personnes ;

1974 : La marocanisation est là, et le tour de table connaît un changement, avec l’intégration de la SAMIR et de Mohamed Aouad, conseiller du roi Hassan II ;

1975 : André Hernandez donne le nom Sanad à la compagnie. Avec la privatisation de la SAMIR, Corral Holding décide de se séparer de l’activité Assurances et Hernandez de vendre Sanad et CPA en. Le groupe Holmarcom, qui avait investi déjà l’assurance depuis 1947 à travers sa filiale Atlanta, postule pour cet appel d’offres. Avec plus de 800 millions de DH, le groupe s’est ainsi offert Sanad.

 

Aujourd’hui, la Vielle Dame s’organise, se structure, et entame son second siècle d’existence, une « nouvelle ère avec de nouvelles perspective dans le cadre du plan stratégique Massar Attafaouk 2 du groupe Holmarcom », explique Mohamed Bensalah, PDG d’Holmarcom et de Sanad, qui ajoute que ce renouveau sera axé sur « plus de proximité et de service, en mettant à profit le digital ».

Que signifie cela ? En toute simplicité, l’intégration du client dans le circuit digital du traitement de son dossier d’indemnisation de manière à lui donner la possibilité de le suivre en même temps que les autres intervenants.

Bon vent alors pour les 100 ans à venir…

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires