Panorapost



Maroc |

Publié le 11 octobre 2017

Le ministère de l’Education nationale publie la liste des 32 écoles privées qui surévaluent les notes

Partager cet article :

Il s’agit d’un phénomène connu, celui de ces écoles privées qui accordent à leurs élèves des notes supérieures à leur niveau réel. Cela permet aux élèves de passer de  niveau, d’avancer, sans forcément disposer des compétences nécessaires, et cela permet aux établissements concernés de s’attribuer, artificiellement, une notoriété d’efficacité. Le ministre de l’Education nationale, dirigé par Mohamed Hassad, vient de publier la liste des 32 établissements indélicats.

Le débat dure depuis longtemps sur l’absence d’intégrité de certains patrons d’établissement privés. En accordant, ou faisant accorder, ces notes à des élèves qui ne les méritent pas, ces établissements lèsent indirectement des élèves plus méritants dans l’enseignement national, du fait des sélections post-bac.

Mais la question est de savoir si cette liste est exhaustive, car d’autres établissements pourraient y figurer, selon un enseignant contacté par Panorapost et qui tient, pour d’évidentes raisons, à son anonymat… « Vous n’êtes pas surpris de ne voir aucun ‘grand’ établissement parmi les 32 ? Je travaille au collège-lycée XXXX et je peux vous dire qu’on nous demande de gonfler certaines notes dans certaines matières, et parfois même pour certains élèves ». Panorapost ne souhaite pas mentionner le nom de cet établissement, situé au centre-ville de Casablanca, car il ne peut se fonder sur le témoignage d’un seul enseignant, quoique le phénomène soit connu, et l’établissement indiqué aussi.

Cela étant, il faut saluer l’initiative de transparence – et aussi d’intimidation – de Mohamed Hassad qui aura finalement eu le courage de faire ce que ses prédécesseurs n’ont pas osé faire.

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires