Panorapost



Sport |

Publié le 08 octobre 2017

Le Maroc à un doigt de la qualification pour le Mondial 2018 en Russie, malgré le jus d’orange !

Partager cet article :

3 buts à zéro, le Maroc gagne sa rencontre contre le Gabon et gagne aussi en confiance, surtout que la Côte d’Ivoire, désormais ex leader du Groupe C, a concédé un match nul face au Mali. La sélection nationale devance donc son homologue ivoirienne et seul challenger d’un point et de 5 buts en différence. Il reste la dernière journée à bien négocier.

Et c’est Khalid Boutaib qui est à la manœuvre avec ses trois réalisations, grâce aussi à un groupe soudé et dominateur, agressif et actif. Le Français Hervé Renard peut dire qu’il a, finalement, monté un groupe homogène et efficace. Boutaib a ouvert son festival par un but de la tête, servi par Amrabet (38ème), puis il marqué un doublé, bien servi par M’bark Boussoufa (56ème), et encore Amrabet qui lui a fait la passe pour une frappedirecte (72ème).

Cette victoire est éclatante, donc, et ne saurait être entachée par cette « petite phrase » lâchée par l’attaquant du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang qui s’est plaint de maux de ventre pendant la rencontre, et rendant responsable un jus d’orange bu par l’équipe et le staff, tous malades. « Moitié de l’équipe plus le staff mal de ventre, incroyable le jour du match. Ah non c’est fort. Quel sacré jus d’orange ce matin », a écrit sur Twitter Pierre-Emerick Aubameyang.

La capitaine marocain, Mehdi Benatia, défenseur à la Juventus de Turin, a répondu ironiquement, également sur les réseaux sociaux ; le défenseur central de la Juventus a répondu avec ironie sur les réseaux sociaux :  « Le frère Aubameyang, tu te plaignais du jus d’orange au Maroc, tout le monde était malade. Détrompe toi mon petit, c’était dans le thé qu’on t’a mis quelque chose ».

Il suffit donc d’un petit match nul, ce 6 novembre, aux Marocains pour se qualifier pour le Mondial russe, et ils pourront participer alors à une phase finale, 20 ans après avoir presque brillé en France. Le Maroc est premier de son groupe, avec 9 points, et devance la Côte d’Ivoire, 8 points, de 5 buts d’écart.

On parle déjà d’une « finale » de ce groupe C, car les Ivoiriens, jouant chez eux, devront absolument faire la différence. Un danger pour les Marocains, mais aussi un atout car une équipe acculée commet souvent, presque toujours des erreurs. Il suffit aux hommes de Renard de savoir les saisir.

GROUPE C : Le classement

1/ Maroc (9 points +9)

2/ Côte d’Ivoire (8 points + 4)

3/ Gabon (5 points -5)- éliminé

4/ Mali (3 points -8) éliminé

 

Partager cet article :

Commentaires