Panorapost



Sport |

Publié le 05 octobre 2017

Que deviendrait le Barça si la Catalogne obtenait son indépendance ?

Partager cet article :

Si le club catalan, le grand Barça, n’a jamais soutenu officiellement l’indépendance, il s’est prononcé en faveur d’un référendum.  On est certes encore bien loin d’une éventuelle séparation entre l’Espagne et la Catalogne, mais forcément, des questions se posent déjà concernant l’avenir des clubs catalans. Que deviendraient alors le FC Barcelone, l’Espanyol, Girona, ainsi que tous les clubs évoluant dans les divisions inférieures du football espagnol ?

Mais le Barça se met en avant et en pointe, vu sa notoriété et son slogan « plus qu’un club » (Més que un club, en VO) :  « Devant les événements liés à la situation politique que vit la Catalogne ces derniers jours, et fidèles à nos engagements historiques en faveur de la défense du pays, de la démocratie, de la liberté d'expression et du droit de décider, nous condamnons toute action qui pourrait empêcher le plein exercice de ces droits », indique la direction du club dans un communiqué. Et il va même plus loin, le FC Barcelone… en effet, à chaque match, après exactement 17 minutes et 14 secondes de jeu, des "Independancia" sont scandés aux quatre coins du stade – en clin d’œil au 11 septembre 1714, origine de la Diada, jour de fête nationale en Catalogne.

Fort bien, mais que deviendraient ces clubs catalans si la Catalogne se séparait de l’Espagne, une scission qui ne pourrait se faire que dans la douleur ? On les imagine mal poursuivre dans la Liga espagnole. Parce que c’est tout simplement interdit. De fait, les seuls clubs étrangers autorisés à participer aux compétitions espagnoles sont les clubs d’Andorre. Pour que le Barça, l’Espanyol et les autres puissent continuer à jouer en Liga, il faudrait donc changer la loi en vigueur, ce qui ne se fait évidemment pas du jour au lendemain, et surtout que les Espagnols ne le voudraient pas… Pour des raisons politiques et aussi de fierté nationale. En plus de la rancœur.

Javier Tebas, le président de la Liga, a d’ailleurs été très clair à ce sujet, et ce à de nombreuses reprises et est même prêt à assumer les conséquences négatives qu’un départ du Barça aurait sur le championnat espagnol. « Le départ du Barça toucherait la Liga comme l’indépendance de la Catalogne affaiblirait l’Espagne. Si le Barça partait, on trouverait des solutions pour que ça affecte le moins possible le championnat », a-t-il déclaré avant le référendum du 1er octobre.

Et pourtant… une Liga espagnole sans le F.C. Barcelone serait un problème important pour le club catalan et pour les autres clubs espagnols… dont le Real Madrid! Les télévisions payent en effet presque un milliard d’euros par an pour le championnat d’Espagne pour diffuser le duel entre les deux géants de la Péninsule Ibérique au cours de 38 journées.

Il reste la France voisine… la législation de l’Hexagone est bien plus ouverte à ce sujet qu’en Espagne, comme le montre l’exemple de Monaco et on peut penser que les principales institutions du football français accueilleraient le Barça à bras ouverts, compte tenu des potentiels bénéfices économiques et sportifs que sa présence dans le championnat de France engendrerait.

Mais ce n’est pas aussi facile, semble-t-il… Le F.C. Barcelone a déjà sondé le terrain pour que son équipe de handball intègre le championnat de France sur des critères sportifs. Mais la réponse a été négative. Il faut dire qu’en France on est très prudent avec tout ce qui touche à l’indépendance de la Catalogne, ou tout ce qui pourrait être repris ou interprété – ce qui aurait été le cas si le F.C. Barcelone avait joué en France.

Alors il reste l’idée de créer un championnat catalan. Mais serait-il reconnu par l’UEFA ? Et si oui, au bout de combien de temps, car un départ du Barça de la Liga ferait perdre de l’argent, et beaucoup d’argent à tout le monde, y compris l’UEFA, qui prend sa part sur les droits télé.  Mais de quels droits parlerait-on encore quand on sait que le Barça entrerait dans une spirale négative, avec des revenus inférieurs qui provoqueraient forcément le départ de joueurs et l’impossibilité de continuer d’attirer les meilleurs, la perte de sponsors et ainsi de suite ? Et quel serait le niveau de ce championnat, avec un Barça sans réel concurrent, ce qui le tirerait vers le bas ?...

Dans tous les cas, on le voit, un départ de la Catalogne d’Espagne causerait énormément de torts au sport en général, au football en particulier et au Barça tout spécialement. En plus du reste, de tout le reste…

Partager cet article :

Commentaires