Panorapost



Maroc |

Publié le 02 octobre 2017

Plus de 7.200 sans-abris au Maroc

Partager cet article :

A l'occasion de la journée mondiale de l’Habitat, le Haut-commissariat au Plan a produit une note d’information présentant quelques aspects sur la population des sans-abris. On y apprend que Le nombre des sans-abris au Maroc connait une légère baisse, passant de 7308 en 2004 à 7226 personnes en 2014, soit une légère diminution de 1,1%.

La définition des sans-abris est complexe, car faisant intervenir des notions culturelles, religieuses, et sociales, mais globalement, on définit un sans-abri comme étant « toute personne qui ne dispose pas de son logement, qui n'est pas en mesure de l'obtenir par ses propres moyens et qui n'a dès lors pas de lieu de résidence, ou qui réside temporairement dans une maison d'accueil en attendant qu'un logement soit mis à sa disposition. Il s'agit de personnes qui dorment en maison d'accueil, dans la rue ou dans des édifices publics qui n'ont pas la fonction de logement (gares, etc.). Il s'agit aussi des personnes qui sont hébergées provisoirement par un particulier, dans le but de leur porter secours, en attendant qu'elles disposent d'un logement ».

Sur le plan spatial et sur la base du Recensement Général de la Population de l’Habitat de 2014, 89% des sans-abris se concentrent en milieu urbain dans cinq Régions, Casablanca-Settat en tête avec 23%, Tanger-Tétouan-al Hoceima avec 14,0%, Fès-Meknès avec 12,4%, l’Oriental avec 12,4% et Rabat-Salé-Kenitra avec 11,6%, alors que les régions de Marrakech-Safi et Souss-Massa se trouvent dans une situation intermédiaire avec respectivement 8,9% et 8% ;  les trois Régions du Sud enregistrent les proportions les plus faibles des sans-abris (avec moins de 1% chacune).

Dans ce sens, la note d'information souligne que les préfectures de Casablanca et de Tanger-Assilah se distinguent par les proportions les plus élevées des sans-abris, avec 15,9% et 7,6% respectivement, relevant que les villes de l’axe Tanger-El Jadida, abritent le tiers des sans-abris au Maroc (33%) dont presque la moitié (15,9%) vit dans l’agglomération de Casablanca.

La note fait savoir également que les sans-abris sont relativement plus présents dans les régions du Grand Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, l’Oriental, Marrakech-Safi et Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec respectivement 24,4%, 13%, 12,9%, 10,8% et 8,7%.

86,7% des sans-abris sont des hommes contre 13,3% de femmes. Les femmes sans-abris sont relativement plus présentent dans les régions du Grand Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, l’Oriental, Marrakech-Safi et Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec respectivement 24,4%, 13%, 12,9%, 10,8% et 8,7%.

5,6% des sans-abris sont des enfants de moins de 15 ans et 6,7% sont âgés de 15 à 19 ans. 77,5% des sans-abris sont des adultes d’âges entre 20 et 59 ans et 3,8% sont des personnes âgées de 70 ans et plus.

75% des sans-abris sont célibataires. Les mariés représentent 15,2%, alors que les divorcés et les veufs ne représentent que 7,5% et 2,3% respectivement.

En 2014, 32% des sans-abris sont en situation d’handicap . La prévalence du handicap des sans-abris est relativement plus faible parmi les femmes que parmi les hommes, 28,4% contre 32,5% respectivement. Elle est plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural, 28,4% contre 3,6% respectivement. Les domaines d’incapacités concernant :

Source  HCP

Partager cet article :

Commentaires