Panorapost



Economie |

Publié le 14 septembre 2017

La figue, culture prioritaire du Plan Maroc Vert

Partager cet article :

La filière des figues a bénéficié d’un programme de mise à niveau et de développement dans le cadre du Plan Maroc Vert ( PMV), eu égard à son rôle socio-économique et de ses impacts tant sur le plan social qu’environnemental, a indiqué, mercredi à Taounate, le ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

« Des aides financières de l’Etat sont accordées dans le cadre du contrat programme signé avec la fédération interprofessionnelle des productions fruitières (2011-2020) et du contrat programme (2017-2021) relatif au développement des industries agroalimentaires », a ajouté  le ministre de l’agriculture lors de l’ouverture de la 4ème  édition du festival national des figues de Taounate , organisée du 13 au 15 septembre sous le thème « la filière du figuier, entre pari de valorisation et défi de commercialisation ».

Le programme relatif au développement de cette filière dans le cadre du contrat programme arboricole prévoit à l’horizon 2020, l’extension des plantations pour atteindre 69.000 ha, la réhabilitation des plantations existantes sur une superficie de 9.000 ha et l’équipement de près de 23.500 ha de plantations de figuier en système d’irrigation goutte à goutte, a-t-il poursuivi.

A l’échelle nationale, la culture du figuier s’étend sur une superficie d’environ 58.300 ha, localisées principalement au niveau des régions Fès-Meknès (44%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (35%).

Avec MAP

Partager cet article :

Commentaires