Panorapost



Maroc |

Publié le 10 août 2017

Après le discours royal de la fête du Trône, la réforme de l’administration publique s’impose

Partager cet article :

Le ministère chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique va mettre en place un nouveau système basé sur le concept de "la fonction" au lieu du "grade". C’est ce qu’a annoncé son ministre Mohamed Benabdelkader, lors d’une conférence de presse tenue mercredi 9 août à Rabat.

La conférence de presse a porté sur les mesures visant la mise en œuvre du contenu du discours royal à l'occasion de la fête du Trône, et les premières propositions concernant l’action de la commission de la gouvernance et de la réforme de l’administration. Dans ce sens, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique a affirmé qu’une nouvelle commission sera formée, chargée de proposer une approche pour remédier aux carences et défaillances touchant le secteur. Tout cela dans le but d’instaurer une administration efficace, compétente et rentable.

L'emploi par contrat dans la fonction publique sera apparemment aussi adopté, en tant que choix contribuant à la consécration de la gestion par objectifs et performances, en plus de la rationalisation du système de recrutement au sein de l'administration publique, à travers l’unification et la professionnalisation de l’organisation des concours, l'élaboration d'un référentiel des emplois et des compétences, ainsi que la lutte contre l'absence injustifiée.

Benabdelkader a également signalé la révision des procédures de nomination aux fonctions supérieures et aux postes de responsabilité, par la commission interministérielle pour la réforme de l’administration. Cette initiative vise en premier lieu le respect des critères du mérite et de la compétence et la consécration des principes d’évaluation, de la responsabilisation et de la reddition des comptes. De plus, une attention particulière sera accordée à la déontologie au sein de la fonction publique, comme pilier de chaque réforme.

Pour rappel, la commission interministérielle pour la réforme de l’administration a été créée suite à la tenue du Conseil des ministres, le 3 août, afin de veiller à la mise en œuvre du chantier de la réforme de l’administration publique, en renforçant les outils de la bonne gouvernance et de l’efficacité et en œuvrant pour assurer la qualité des services.

WA avec MAP

Partager cet article :

Commentaires