Panorapost



International |

Publié le 07 août 2017

Les États-Unis quittent l’Accord de Paris, mais veulent participer à la COP 23

Partager cet article :

Le département d’État américain a communiqué aux Nations-Unies que les États-Unis se retirent effectivement de l’Accord de Paris sur le climat, mais veulent tout de même continuer à participer aux négociations sur son application. Du Trump, quoi...

En effet, Washington participera notamment à la prochaine conférence climatique annuelle de l’ONU, la COP 23, qui se tiendra en novembre à Bonn en Allemagne, portant essentiellement sur les négociations en cours sur les lignes directrices pour la mise en oeuvre de l’Accord de Paris.

Donald Trump, fidèle à sa promesse électorale, avait décidé le 1er juin dernier le retrait de son pays de l’accord historique signé lors de la COP 21 qui s’est tenue en décembre 2015 dans la capitale française, signé par 195 pays et visant à limiter le réchauffement climatique. Le président américain avait jugé que ce texte impacterait négativement l’économie américaine, proposant sa renégociation en vue de conclure un « nouvel accord qui protègerait les États-Unis ».

Cependant et selon les termes de l’accord, la notification officielle du retrait ne pourra intervenir que 3 ans après son entrée en vigueur, effective depuis le 4 novembre 2016. Donald Trump ne pourra donc dénoncer officiellement l’accord que fin 2019.

En attendant, les États-Unis pourraient reconsidérer cette décision, sinon une notification écrite formelle de leur retrait sera soumise à l’ONU, suivi d’un préavis d’un an pour concrétiser la sortie officielle de l’Accord.

Les États-Unis sont très isolés sur ce dossier sur la scène internationale. La plupart des grandes puissances ont dénoncé la décision de Donald Trump, estimant que c’est de leur devoir à tous de collaborer afin d’améliorer les conditions climatiques actuelles, et plusieurs dirigeants ont dit vouloir lui faire changer d’avis, à l’instar du président français Emmanuel Macron. Las, Trump promet tout et son contraire, et ne respecte rien de ce qu'il dit, ou si peu.

 

Wiam Amiri

Partager cet article :

Commentaires