Panorapost



Sport |

Publié le 06 août 2017

Le président de la CAF et la rencontre du Burkina Faso soutiennent le Maroc pour la CAN 2019

Partager cet article :

Les doutes nourris par le président malgache de la Confédération africaine de football Ahmad Ahmad sur la capacité du Cameroun à organiser la Coupe d’Afrique des Nations édition 2019 constitue en creux un soutien au Maroc, disposé à accueillir la compétition continentale dans le cas où les Camerounais jetteraient l’éponge.

Ces doutes ont pris forme quand Ahmad Ahmad (sur la photo, avec Fouzi Lekjaa, président de la FRMF) a exprimé de fortes remontrances et montré de sérieux doutes face au rythme d’avancement des travaux d’infrastructures qui doivent servir à la CAN 2019. Dans des déclarations empreintes de sarcasmes et données aux médias en marge d’une rencontre de la Confédération au Burkina Faso, le président de la CAF a affirmé que « le Cameroun n’est même pas capable de recevoir 4 équipes nationales » ; il répondait à une question sur la volonté de la CAF d’augmenter le nombre de pays sélectionnés à 24, dès 2019.

De ces déclarations, il semblerait que les chances du Maroc d’abriter la CAN 2019 montent en puissance, confirmant l’offre émise par la Fédération royale marocaine de football dans le cas où des problèmes l‘organisation surviendraient au Cameroun, et bien que l’Algérie se soit également mise sur les rangs, en dépit de la faiblesse de ses équipements.

Salam Belkhir

Partager cet article :

Commentaires