Panorapost



Bref |

Publié le 03 août 2017

Un vol Air France frôle la trajectoire d’un missile nord-coréen

Partager cet article :

Un Boeing faisant la liaison Tokyo-Paris a survolé, à quelques minutes près, la zone où le missile balistique tiré par Pyongyang s’est écrasé vendredi 28 juillet, en mer du Japon. Selon ABC News, le vol Air France se trouvait à proximité de la zone où s’est écrasé le missile balistique tiré par l’armée nord-coréenne. Le Boeing 777 effectuait son trajet habituel Tokyo-Paris, avec 332 passagers à son bord. L’appareil a survolé la zone où le missile s’est abîmé en mer du Japon seulement dix minutes auparavant. Au moment de l’impact, le vol AF 293 ne se trouvait donc qu’à une centaine de kilomètres, une broutille en termes de navigation aérienne. « C’est le danger que courent tous les avions qui survolent la région, l’armée de Pyongyang n’ayant pas pour habitude de prévenir du timing de ses tirs ni de la trajectoire de ses missiles », explique un ancien pilote d’Air France.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires