Panorapost



Maroc |

Publié le 25 juin 2017

Le gouvernement continuera à subventionner le gaz butane

Partager cet article :

Le ministère chargé des Affaires générales a affirmé en fin de semaine qu’il continuera à subventionner le gaz butane en vue de préserver la stabilité de son prix actuel et de protéger le pouvoir d’achat des citoyens.

Réagissant à un article traitant de la conférence de presse tenue par le ministre chargé des Affaires généralese, Lahcen Daoudi est alléguant que « le gouvernement a failli à protéger les citoyens des spéculations et du monopole » et que « le prix de la bonbonne de gaz augmentera à près de 120 DH », le ministère souligne que l’article en question comporte « des mensonges et des données infondées de nature à induire en erreur l’opinion publique ».

Dans une mise au point, le ministère dément que Daoudi ait évoqué, lors de la conférence de presse, la suppression totale de la Caisse de la compensation, ajoutant qu'il a réaffirmé la poursuite de la subvention du gaz butane, du sucre et de la farine, ainsi que le maintien des rôles sociaux de la Caisse en matière de subvention des produits de base à grande consommation.

En revanche, le chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani se fixe comme objectif de lever progressivement la subvention sur la farine, le sucre et le gaz butane, si l’on en croit sa déclaration devant les deux Chambres du parlement lors de la présentation du programme de son gouvernement, mais il n’avait donné aucun détail ni sur les étapes ni sur le timing de cette réforme.

Rappelons que les prix du gaz butane sont restés invariables depuis les années 90. Les prix de la tonne sont de 3.333.33 DH/t. Le prix de la bouteille de 12 Kg est de 40 DH, et 10 DH pour la bouteille de 3Kg.

Selon le ministère des Affaires générales, la charge de compensation accordée au gaz butane varie de 14 à 15 milliards de DH par an. Cette charge dépend essentiellement de l’évolution du marché international et de la consommation nationale en gaz butane.

IJ

Partager cet article :

Commentaires