Panorapost



Sport |

Publié le 30 mai 2017

La FIFA refuse une candidature commune du Maroc et de l’Espagne pour le Mondial 2026

Partager cet article :

Voici quelques semaines, des informations avaient fait état d’une volonté du Maroc de se porter candidat pour l’organisation du Mondial 2026, selon le principe de rotation des continents pour accueillir la plus compétition sportive la plus prestigieuse dans le monde. Mais selon le journal espagnol AS, qui avait rapporté cette information, la FIFA vient de faire savoir son refus d’une telle option.

En effet, l’instance suprême du foot mondial a indiqué que c’est précisément le principe de rotation qui empêche cette solution incluant l’Espagne, en cela que le Mondial 2018 aura lieu en Russie, membre de l’Union européenne de football (UEFA). Et du fait que la Coupe du monde 2022 sera organisée au Qatar, en Asie donc, il ne restera pour 2026 que l’Amérique ou l’Afrique.

Or, toujours selon AS, une candidature commune Etats-Unis/Canada/Mexique a déjà été évoquée, mais elle semble s’éloigner en raison des exigences américaines. En effet, dans cette proposition, conduite par les Etats-Unis, ce dernier pays organiserait 60 des 80 rencontres prévues, ne laissant que 10 à chacun des deux autres pays, en plus du fait que les demi-finales et la finale se disputeraient sur le territoire américain… d’où dissensions, qui encourageraient le Maroc à insister pour sa candidature.

Dans cette option, ajoute AS, la Côte d’Ivoire pourrait servir de partenaire du royaume dans l’organisation de ce Mondial, et cela pourrait bien être alors la candidature réussie du Maroc, après quatre tentatives infructueuses, pour 1994, 1998, 2006 et 2010. De plus, le changement à la tête de la Confédération africaine de football, avec l’arrivée du Malgache Ahmad Ahmad à la place d’Issa Hayatou dont les relations avec le Maroc sont tendues, serait de nature à favoriser la candidature du Maroc, qui dispose déjà d’une grande avancée dans les infrastructures sportives, routières et hôtelières exigées par la FIFA.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires