Panorapost



Maroc |

Publié le 27 mai 2017

Démantèlement d'une cellule terroriste de quatre membres à Nador

Partager cet article :

Le Bureau central d'investigations judicaires (BCIJ)  a procédé, vendredi 26 mai, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à l’organisation terroriste dite ''Etat Islamique'', composée de quatre membres s’activant à Bni Bouifrour, Bni Nsar (province de Nador), Driouch et Martil.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, les investigations menées ont révélé que les membres de cette cellule, qui ont adhéré aux opérations de propagande des crimes commis par le groupe '’Daech’’ en dehors de ses zones d’influence, avaient acquis, à travers leurs contacts avec des combattants sur la scène mésopotamienne, des compétences en matière de fabrication de bombes artisanales.

Le suivi sécuritaire a confirmé que les membres de cette cellule planifiaient de mener des opérations terroristes dans le royaume, au moyen d'explosifs, contre des établissements publics et touristiques en vue de faire le plus grand nombre de victimes, et de commettre des assassinats suivant le modus operandi de ‘’Daech’’.

Le démantèlement de cette cellule intervient dans un contexte marqué par la recrudescence des opérations terroristes au niveau international et de la menace terroriste guettant notre pays notamment après que les forces de la coalition internationale aient resserré l’étau autour de l’organisation dite ‘’Etat Islamique’’ dans ses bastions en Irak et en Syrie, ce qui a contraint ce groupe à adopter une nouvelle stratégie allant dans le sens de l’intensification des attaques en dehors des régions sous son influence et la création de nouvelles zones de tension.

Cette opération a permis la saisie de matériels et d’équipements électroniques, des cartouches, des documents incitant à la violence et des croquis reproduisant l’étendard de ‘’Daech’’.

Partager cet article :

Commentaires