Panorapost



Maroc |

Publié le 02 mai 2017

Asselna, un site marocain fait par des Marocains que rien ne prédisposait à cela…

Partager cet article :

Ils sont une quarantaine de jeunes lycéens de l’établissement casablancais Louis Massignon, qui ont eu l’idée de travailler sur un site marocain, fait par des Marocains, pour des Marocains, ou non. Curiosité, talent, intérêt et compétences, autant de qualités réunies chez ces jeunes de 15 à 17 ans. Tour d’horizon.

Principalement élèves de seconde, ce sont les jumelles Mouna et Dina Bennis, ou encore Fatema Sebti, Yassine Kabbaj, Mehdi Idriss Kaïtouni,ou Ghali Boucetta, et d’autres encore, des dizaines d’autres, une quarantaine, conduits, animés et enthousiasmés par l’énergie débordante d’Omar Sekkat (photo), véritable initiateur du projet. Et aussi pourvoyeur de fonds

En quoi consiste ce projet, donc ? « Il s’agit d’un site conçu pour transmettre l’histoire du Maroc, sa culture et ce qui s’y rapporte, car nous considérons que tout cela est quelque peu négligé », répond Omar. Avoir 15 ans et des miettes et s’exprimer ainsi, c’est bien, et c’est encourageant pour le Maroc de demain.

Voilà comment les promoteurs du site le présentent : « Asselna est le premier site marocain dédié à  notre histoire et à notre culture. Mais ce n'est pas tout ! Grâce à notre journal, vous serez informés sur tout ce qui touche de près ou de loin à notre pays. Nous sommes aussi un site de divertissement passionnés par le cinéma et la  musique que ce soit national ou international. Rejoignez notre communauté ». Et avant de les rejoindre, ils se sont rejoints eux-mêmes, puis ont démarré le travail. Et le travail, c’est articuler le Maroc, « leur Maroc », en plusieurs segments : actualités, histoire, musique, architecture et cinéma.

On trouve des articles intéressants, sur notre société, comme par exemple le papier sur la Moqaddem : « Le moqadem travaille pour plusieurs patrons. Premièrement, pour son chef direct, le caïd. Mais il informe aussi les Renseignements généraux (RG) et la DST (Direction de la Surveillance du Territoire) de tout mouvement considéré comme suspect », lit-on sur le site, une phrase écrite par un jeune de moins de vingt ans qui parle d’un temps qu’il ne peut pourtant pas connaître. Mais quand on s’intéresse, c’est comme quand on aime, on fait des miracles.

Et puis, nous avons des articles portraits sur les grands personnages du pays, dans la politique, comme Akhannouch, dans le business, comme son épouse, dans les finances, comme Othmane Benjelloun, dans le tout réuni, comme Driss Basri, dans la grande politique, comme Hassan II, Mehdi Ben Barka ou encore Allal el Fassi et d’autres…

On pourrait écrire bien des choses, mais on ne pourra jamais décrire le site Asselna comme si on y était. Alors allons-y, tous, et c’est asselna.com.

Bravo les jeunes !

Aziz Boucetta

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires