Panorapost



Sport |

Publié le 21 avril 2017

Mesures de sécurité draconiennes pour le derby casablancais du dimanche 23 avril

Partager cet article :

En mobilisant d’importants effectifs de ses différents services de maintien de l’ordre et de sécurité, la Direction générale de la sûreté nationale(DGSN)  se prépare au 122ème derby casablancais entre le WAC et le Raja, programmé pour ce dimanche 23 avril à 16 heures au complexe Mohammed V, et comptant pour la 25ème journée de la Botola.

Dans l’attente d’en connaître plus sur l’effectif qui sera déployé ce jour-là, une source policière nous a indiqué qu’ils seront plus de 8.000 agents des forces de l’ordre, tous services confondus, pour assurer la sécurité et la quiétude du public et de la population casablancaise, et aussi pour garantir que tout se passe bien pour ce derby.

La même source nous a expliqué que pour faciliter les choses et contrôler les événements, les publics des deux clubs seront – bien évidemment – séparés dans les tribunes, et soigneusement surveillés par les détachements des forces de l’ordre qui seront déployés dans les gradins et sur l’esplanade du complexe et aussi dans les artères conduisant au stade.

Et ainsi donc, pour ce derby, la DGSN se prépare à mettre en œuvre les instructions de son ministère de tutelle. En effet, le ministère de l’Intérieur avait établi un protocole de sécurité qui prévoit l’interdiction pour les spectateurs de faire entrer dans le stade tout produit ou article que les ultras des deux clubs ont pris l’habitude de déployer, et essentiellement ceux qui pourraient présenter un danger pour le public et les joueurs. L’objectif est d’éviter tout dérapage entre les bandes rivales d’ultras et d’empêcher tout débordement, du type de ceux que les Casablancais ont pris coutume de voir avant ou après les derbys passés.

Jeudi 20 avril, jour d’ouverture de la vente des billets, on a tout de même pu constater un grand désordre aux abords du complexe Mohammed V, dû au fait que la commission d’organisation n’a pas respecté son engagement d’ouvrir 24 guichets, également répartis entre les fans des deux clubs, ainsi qu’elle l’avait annoncé.

Une fois sur place, les gens n’ont trouvé que quelques guichets ouverts, ce qui a engendré des encombrements, et donc du tumulte et du désordre occasionnés par les centaines de spectateurs venus acheter leurs billets et qui n’ont pas pu en obtenir.

Dans l’attente que les organisateurs rectifient le tir ces deux dernières journées de vente des tickets, rappelons que le WAC et le RAJA sont respectivement 1er et second dans le classement (51 et 46 points), et que nous en sommes à 6 journées de la fin de cette saison 2016-2017, ce qui risque précisément d’enflammer les deux publics ce dimanche.

Sellam Belkhir

Partager cet article :

Commentaires