Panorapost


Sport |

Publié le 09 mars 2017

Retour sur l’incroyable défaite du PSG face au Barça (Vidéo)

Partager cet article :

Alors qu’il était quasiment assuré de sa victoire à Barcelone après un match aller triomphant (4-0), le PSG a été humilié et éliminé par les Catalans, mercredi 8 mars, en 8ème de finale retour de la Ligue des champions. Le PSG, a encaissé 6 buts, contre 1 pour lui, et a quitté la pelouse, la ville et l’Espagne, KO et ne comprenant pas ce qui lui est arrivé.

Et pourtant, ni Messi ni Suarez n’auront marqué cette rencontre, aussi pâles que lors du match aller à Paris, voici trois semaines. Les Catalans l'ont emporté très largement avec  Samuel Umtiti, Sergio Busquets et Neymar. Que s’est-il donc passé ?

Un début de match sur les chapeaux de roue, les Catalans devant remonter quatre buts. Les Parisiens ont été surpris et malmenés dès le début, en dépit du fait que leur entraîneur Unai Emery les ait prévenus et mis en garde. Ensuite, on a remarqué que le milieu de terrain du PSG faisait de la figuration, avec une possession de balle de 71% du temps pour le Barça (contre 57% trois semaines plus tôt). Les Parisiens, durant les 95 minutes qu’a duré le match, n’ont fait que  237 passes contre 576 pour les Blaugranas. Et comble d’humiliation, entre la 85ème minute et le coup de sifflet final, soit environ dix minutes, le PSG a réussi quatre passes, dont trois sur engagements après un but concédé. Enfin, le duo Marquinhos-Thiago Silva n’a pas été à la hauteur, du moins pas autant qu’au match aller.

Toujours est-il que, au-delà de toutes les explications possibles, ce match a été historique. C’est en effet un précédent en Coupe d’Europe : Paris est la seule équipe de l'histoire éliminée après avoir remporté le match aller. Avant le match retour, le Paris SG avait statistiquement 100% de chances de qualification. Depuis 1955, les statistiques des Coupes européennes étaient formelles : les 213 équipes qui l’avaient emporté (4-0) au match aller s’étaient qualifiées.

Quand à Emery, le coach basque du PSG qui était censé effectuer les derniers réglages susceptibles de hisser le club au sommet du gotha européen et faire oublier le départ pour Manchester United de la star suédoise Zlatan Ibrahimovic, il est la plus grande victime de ce fiasco historique. Résigné, voici ce qu’il a dit à l’issue du match : « Nous avons gâché une immense opportunité. C’est un mauvais moment. Nous avons perdu une occasion de grandir ». En effet…  Et lui une occasion de rester en fonction à Paris…

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires