Panorapost


Maroc |

Publié le 24 janvier 2017

Quand le site du PJD titre sur les « crimes » du PAM

Partager cet article :

Plusieurs conseillers ou élus du PAM ont eu dernièrement maille à partir avec la justice, pour des chefs d’inculpation allant jusqu’au viol et au meurtre.  Les procès se sont multipliés et les condamnations avec, et le PJD, en embuscade, a fait le décompte de ces procès et a titré un article paru sur son site : «les crimes du PAM ».

Ainsi, le 29 décembre 2016, dans la province d’Ouezzane, un conseiller communal PAM a eu un litige avec un groupe de personnes pour une question de terres collectives. Il a sorti son fusil et a abattu 5 individus de sang-froid, explique pjd.ma. Quelques jours après, deux hommes et leur père, tous membres du PAM, ont été condamnés à de lourdes peines de prison pour enlèvement et viol.

Pjd.ma explique, dans une généralisation excessive, que « les membres du PAM ne reconnaissent pas les institutions de l’Etat et la suprématie de la loi et du droit pour régler leurs problèmes », démontrant leur peu d’humanité. Puis le même article d’accuser le PAM de protéger ses membres, en dehors de tout respect pour l’esprit et la lettre de la loi.

Et ainsi donc, la guerre continue entre le PJD et le PAM, bien que les élections soient passées depuis maintenant plus de trois mois et demi. La lutte n’est plus politique et idéologique, mais tend à basculer dans l’éradication de l’adversaire, lequel s’est mis en hibernation depuis sa défaite le 7 octobre, tentant de se reprendre et de reprendre des forces. Mais le PJD ne l’entend pas de cette oreille…

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires