Panorapost



Maroc |

Publié le 10 janvier 2017

Le Conseil des ministres approuve l’Acte constitutif de l’Union africaine et décide d'étendre la durée des cartes de séjour pour

Partager cet article :

Un Conseil des ministres tenu aujourd’hui à Marrakech sous la présidence du roi Mohammed VI a été consacré à l'adoption de la loi relative à l’Acte constitutif de l'Union africaine (UA) signé le 11 juillet 2000 à Lomé et du protocole additionnel, ainsi que du projet de loi portant approbation de la loi précitée.

Ce Conseil, qui suit le Conseil de gouvernement d’hier, présidé par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et axé autour du même thème, devait accélérer les procédures légales pour l’adhésion du Maroc à l’Union africaine.

Un Sommet des dirigeants africains est programmé en fin de mois à Addis Abeba, en Ethiopie, pour connaître de deux points, en l’occurrence l’élection du (de la) président(e) de la Commission de l’UA (secrétariat), et aussi l’adhésion du royaume du Maroc, qui avait l’objet d’une lettre de Mohammed VI adressée à ses pairs africains en juillet, puis d’une demande officielle remise à Mme Dlamini Zuma, président de la Commission, en septembre.

Le Conseil des ministres a donc voté l’Acte constitutif et son protocole additionnel. Une loi doit être très prochainement adoptée par les instances législatives du pays.

Au cours de ce Conseil,le roi a fait remarquer aux ministres que les cartes de séjour d'une durée d'un an sont contraignantes pour les migrants qui en ont bénéficié, dans leurs quotidiens. Il a donc demandé aux ministres concernés d'examiner la possibilité d'étendre cette validité à trois ans.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires