Panorapost


Sport |

Publié le 22 décembre 2016

Le sélectionneur national Hervé Renard dévoile son équipe pour la CAN 2017, et la défend (vidéo)

Partager cet article :

Nous sommes à trois semaines de la CAN 2017 qui se jouera cette année au Gabon. Un peu tard, le sélectionneur a dévoilé les 26 joueurs présélectionnés pour une équipe marocaine qui n’a de marocain que le nom… Mais le Français défend ses choix.

Le Maroc, pour rappel, est dans le groupe C, avec la grande Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo et le Togo, et le premier match se tiendra le 16 janvier et opposera la RD du Congo au Maroc.

Voici donc la sélection telle que présentée par Hervé Renard qui est là depuis moins d’un an. On en retient à première vue que seuls 3 joueurs évoluent dans le championnat national Botola 1, dont deux venant du WAC et un du FUS. La France est le pays le plus représenté avec 9 joueurs, soit le tiers de l’effectif, suivie de l’Espagne avec 5 joueurs, puis du Royaume-Uni, avec 3.

EL Kajoui Monir (CD Numancia, Espagne)

Bounou Yassine (Girona FC, Espagne)

El Kharroubi Yassine (Lokomotiv Plovdiv, Bulgarie)

Chafik Fouad (Dijon FCO, France)

Da Coste Manuel (Olympiakos, Grèce)

Mendyl Hamza (LOSC Lille, France)

Dirar Nabil (AC Monaco, France)

Benatia Mehdi (Juventus FC, Italie)

Saïss Ghanem (Wolverhampton, Royaume-Uni)

Attouchi Amine (WAC de Casablanca, Maroc)

Nahiri Mohamed (FUS de Rabat, Maroc)

Aït Bennasser Youssef (Nancy, France)

Obbadi Mounir (LOSC Lille, France)

El Ahmadi  Karim (Feyenoord Rotterdam, Pays-Bas)

Fajr Fayçal (Deportivo La Corogne, Espagne)

Boussoufa Mbark (Al Jazira, Emirats Arabes Unis)

Belhanda Younes (Nice, France)

Boufal Sofiane (Southampton, Royaume-Uni)

Tannane Oussama (Saint-Etienne, France)

Carcela Gonzalez Mehdi (Granada CF, Espagne)

Amrabet Noureddine (Watford, Royaume-Uni)

El Haddad Ismail (WAC Casablanca, Maroc)

Alioui Rachid (Nîmes Olympique,France)

En-Nesiri Youssef (Malaga, Espagne)

Boutaib Khalid (RC Strasbourg, France)

El Arabi Youssef (Lekhwiya SC, Qatar)

Il est à se demander si cette équipe est vraiment homogène et si les joueurs se connaissent assez bien pour affronter des équipes bien plus homogènes, sans compter les différences de langue (8 langues au total). De plus, le jeu développé dans les différents pays de provenance des joueurs est différent, ce qui pourrait créer un décalage dans l’aire de jeu et dans l’harmonie de l’ensemble.

Ci-dessous une vidéo où Hervé Renard défend ses choix des joueurs et du pays où l’équipe entrera en concentration, en l’occurrence les Emirats Arabes Unis.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires