Panorapost


Bref |

Publié le 13 décembre 2016

Joint-venture ONMT, Atlas Hospitality et FTI

Partager cet article :

L’ONMT  dans le cadre de sa stratégie de diversification de la clientèle Maroc travaille en profondeur et dans la durée pour susciter des cadres de partenariat puissants et durables pour la destination. Cela fait plus d’1 an que l’ONMT Rabat avec sa Direction en Allemagne  pousse les grands opérateurs à mieux desservir le Maroc et consolider l’activité pour faire du marché allemand un des grands marchés de demain. Ce travail structurant rencontre des succès importants permettant d’installer avec pérennité les investisseurs touristiques sur le Maroc.

Il faut savoir que durant la période 2010/2015, le marché allemand a progressé de 20%(source Observatoire) et que ce marché qui reste le plus important en Europe, doit devenir un marché lourd pour notre destination. Il faut savoir également que le client allemand est l’un des rares en Europe à voyager deux fois par an en raison du fort pouvoir d’achat et du faible niveau de chômage.

D’ailleurs, cette joint-venture répond aux besoins du Maroc de diversifier sa clientèle et ses sources pour lisser la dépendance historique vis-à-vis du marché français.

Le Groupe Atlas Hospitality est le second operateur du pays en capacité, en chiffre d’affaires et en collaborateurs. FTI, classé parmi les grands opérateurs mondiaux(30 milliards dhs de CA par an et 6 millions de voyageurs par an) a choisiun opérateur reconnu, ayant les produits qu’il faut, le management qu’il faut,pouvant assurer de son coté la montée en puissance du parc.

Cette JV qui démarre avec 3 unités se donne un objectif de 7 unités LABRANDA MAROC, horizon 2020, pour devenir la première marque de CLUB ALL INCLUSIVE au Maroc.L’objectif pour l’ONMT, Atlas Hospitality et FTI est de multiplier par 3 le volume de ce grand TO. FTI qui réalise 40 000 voyageurs sur le Maroc en 2015, confirme 80 000 personnesfin 2016pour viser  150 000 clients en 2018, générant à eux seuls  plus d’1 million de nuitées hôtelières.L’ONMT a convaincu FTI de desservir le Maroc avec plus de 10 vols par semaine en construisant un premier hub sur Agadir avant d’injecter des capacités additionnelles sur Marrakech.

La dynamique promotionnelle menée par l’ONMT, les professionnels du secteur, chaînes hôtelières et réceptifs, la maturité du transport aérien se conjuguent pour permettre à la destination Maroc, dès 2017, de repartir vers une belle croissance après avoir affiché ces 2 dernières années une excellente résilience.

(Communiqué)

                                                                    

 

 

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires