Panorapost



Maroc |

Publié le 10 novembre 2016

Le Train du Climat, un succès dans une douzaine de villes

Partager cet article :

A l'initiative de l'ONCF, Trains Expo Événements SNCF et les Messagers du Climat ont adapté le Train du Climat qui avait sillonné la France pour la COP21 en 2015. Réalisé en collaboration avec une communauté scientifique marocaine, le Train du Climat ONCF été inauguré jeudi 20 octobre à Rabat. Il a parcouru le pays, avant de faire relâche à Marrakech, juste avant l’ouverture de la COP22, le 7 novembre.

Le Train du Climat a fait escale dans toutes les grandes gares du royaume pour sensibiliser ses visiteurs sur les conséquences des changements climatiques, expliquant en quoi la coopération et l’approche collectives peuvent contribuer à sauver la planète d’un réchauffement qui détruit les ressources et met en danger les populations.

Dans le cadre de cette initiative, l'ONCF, en partenariat avec  l'Université Mohammed V et l'Ecole Hassania des travaux publics ainsi que plusieurs spécialistes et experts internationaux, un dialogue interactif s’est engagé avec les visiteurs préoccupés par les changements au niveau du climat, les uns posant des questions et les autres y répondant, avec images et moyens technologiques de pointe : les causes du réchauffement, ses effets sur l’environnement et ses conséquences sur les populations, de même que les moyens d’y remédier…

L’exposition s’est déroulée dans un train de 8 voitures équipées. Trois voitures accueillent l’exposition scientifique, dédiée à la présentation de l’état actuel des connaissances scientifiques sur le climat, les effets des changements climatiques depuis le début de l’ère industrielle et les recherches en cours sur les moyens de les atténuer et de s’y adapter, en particulier au Maroc et en Afrique. Des chercheurs-doctorants marocains volontaires assureront le rôle de médiateurs climat et accompagneront les visiteurs à la découverte de l’exposition.

Trois autres voitures "Village innovation partenaires" ont accueilli des entreprises et institutions publiques et privées qui  ont accompagné l’opération et présenté au public les enjeux de la COP22, leur politique de développement durable ainsi que des innovations et des solutions concrètes bas carbone, souvent déjà opérationnelles et accessibles à tous. L’ONCF, partenaire officiel de la COP22, a exposé à cette occasion sa démarche de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et de sa contribution à la mobilité durable au Maroc.

S’exprimant sur le Train, le directeur général de l’ONCF Mohamed Rabiî Khlie a confié aux médias qu’ « après la COP, notre objectif sera de prolonger l'aventure du Train du climat au-delà, pour pouvoir revenir dans les gares où il ne s’est pas attardé et pour aller vers d’autres villes. Depuis son lancement, ce sont des centaines de jeunes, élèves o étudiants, et de moins jeunes personnes que l’on est arrivé à toucher. L’intérêt est incontestablement présent ».

Le chef de l’établissement gare du sud à Marrakech Ahmed Jarmouni, a indiqué que dans le cadre de la contribution au succès de la COP22, l’Office a lancé plusieurs initiatives en vue de faire prendre conscience aux populations du danger climatique. L’une de ces initiatives est le Train du Climat qui vient d’arriver à Marrakech après avoir fait escale à Casablanca, Rabat, Kénitra, Meknès, Fès, Taza, Oujda, Nador, Khouribga et Safi.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires