Panorapost



Maroc |

Publié le 27 octobre 2016

200.000 appels sur la ligne verte anti-corruption du ministère de la Justice

Partager cet article :

Le numéro vert 0800004747 mis en place par le ministère de la Justice et des Libertés en juillet 2015 a enregistré plus de 200.000 appels en 15 mois, mais il n’aura permis de confondre que… 10 personnes. Délation forcenée ou négligence de l’administration, il faut semble-t-il plus de temps pour savoir.

Selon des informations fournies par le département dirigé par Mostafa Ramid, les dix fonctionnaires ont été arrêtés, jugés et condamnés à des peines allant de 1 mois à 1 an. Ils relèvent presque tous du ministère de l’intérieur, agents d’autorité ou élus.

Alors, au regard du faible impact de cette ligne, il s’est finalement avéré que sur la moyenne de 400 appels quotidiens, une grande partie s’attelle à dénoncer les défaillances administratives, non pour signaler des actes de corruption. Or, c’était là le seul objectif de cette ligne verte, qui devait donc servir à dénoncer une tentative de chantage ou de corruption. L’idée était d’appeler le numéro, en discuter avec un de trois juges affectés à l’opération, pour confondre le fonctionnaire indélicat.

Partager cet article :

Commentaires