Panorapost



Maroc |

Publié le 29 septembre 2016

Le Maroc veut augmenter son taux de couverture médicale en 2025

Partager cet article :

Le Maroc s’est fixé un objectif précis et ambitieux en matière de couverture médicale, en marge de la 4ème conférence de l’Association Africaine d’Economie et Politique de Santé (AFHEA). Le Secrétaire général du Ministère de la Santé, Abdelali Belghiti Alaoui, a exprimé lundi 26 septembre à Rabat, l’engagement du royaume à dépasser le seuil de 90% d’ici 2025.

L’intervention du Secrétaire général, à l’ouverture de la conférence de l’AFHEA placée sous le thème «Les Objectifs du développement durable (ODD), la grande convergence et la santé en Afrique », répond à la liste d’objectifs de développement durable (ODD/SDG) pour les pays à l’horizon de 2030, établie un an auparavant par l’Assemblée générale de l’ONU.

Le Maroc, avec son taux de couverture médicale de 62% en 2014 (soit près de 20 millions de bénéficiaires), peine à dominer la région du Maghreb, notamment face à la Tunisie (98%). Selon un classement des pays les plus performants dans le secteur sanitaire, publié par la revue britannique The Lancet, le Maroc est classé 109ème sur un total de 188 pays. Pourtant, le pays a clairement progressé depuis 2010 (33,7%).

Cette progression vient à l’issue de plusieurs initiatives. Janvier 2016 a vu l’instauration de l’Assurance Maladie Obligatoire pour les Etudiants (AMO), avec pour but de couvrir plus de 288.000 étudiants, tandis qu’en août dernier, la Commission des Secteurs Sociaux à la Chambre des représentants avait adopté un projet de loi relatif à la couverture médicale des travailleurs du secteur indépendant, qui vise selon Mustapha Ibrahim, membre de la commission, près de 11 millions de bénéficiaires. Ces efforts sont certes importants, mais ils n’annulent tout de même pas les nombreuses critiques des ONG nationales et internationales concernant la défectuosité du système de santé marocain.

WA

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires