Panorapost



Maroc |

Publié le

Aziz Akhannouch s’exprime pour la première fois sur son différend avec le chef du gouvernement

Partager cet article :

L’affaire remonte au mois d’octobre quand, on  s’en souvient, les médias avaient rapporté le vif échange intervenu en plein conseil de gouvernement entre Abdelilah Benkirane et Aziz Akhannouch au sujet du Fonds de développement rural. Le ministre de l’Agriculture, qui ne s’était jamais exprimé sur la question, l’a fait à Berlin en marge de la Semaine Verte.

Interrogé par nos confrères de Febrayer. Com sur la visite qu’il avait rendue à Abdelilah Benkirane, Aziz Akhannouch a expliqué s’être effectivement déplacé au domicile du chef du gouvernement et là, « nous avons discuté des problèmes qui intéressentles Marocains, faisant le point des dossiers sur le plan technique et sur leurs avancées,mais cela était aussi une occasion de clarifier les positions… De toutes les façons, je n’ai jamais eu de problème avec M. le chef du gouvernement, mais avec ceux qui ont publié des informations erronées nous concernant, qui ont menti à notre sujet (allusion à Akhbar Alyoum, NDLR). Et puis, malheureusement, l’affaire a grossi et a pris des proportions considérables. Et donc, nous avons eu l’occasion d’échanger de manière très constructive et positive ».

Les relations auront quand même été tumultuesues pendant des semaines puisque’Akhannouch n’avait pas beaucoup communiqué, ou pas du tout,boycottant même plusieurs conseils de gouvernement consécutifs, alors que Benkirane, pour sa part, avait dit ne pas être au courant que c’était son ministre qui allait devenir ordonnateur du Fonds de développement rural, doté de 55 milliards de DH sur 7 ans. Et pourtant, cela était mentionné dans l’article 30 du projet de loi de finances que le chef du gouverbnement est supposé avoir lu, au moins pour un fonns aussi important.

Partager cet article :

Commentaires