Panorapost



Economie |

Publié le 23 octobre 2015

La MAMDA s’étend en Afrique en accord avec la FAO

Partager cet article :

La Mutuelle Agricole Marocaine d'Assurances, plus connue sous l’acronyme de MAMDA, a signé aujourd’hui un accord de coopération avec l’Organisation Mondiale des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, elle aussi plus connue par le sigle FAO… Inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud, cet accord permettra à la MAMDA de partager son expérience et de faire bénéficier l’organisme onusien de son savoir-faire accumulé sur 50 ans en matière de productivité agricole.

L’objectif est de permettre aux pays dans lesquels la FAO est implantée d’atteindre un niveau optimal de sécurité alimentaire, en plus d’améliorer les moyens de subsistances des populations, de renforcer la résilience aux menaces et d’améliorer la gestion des ressources naturelles. Un volet financier est également prévu dans cet accord, du fait de la contribution financière qui sera consentie par la MAMDA à un fonds fiduciaire, signé entre le Maroc et la FAO en 2014, et qui sera géré de manière indépendante par la FAO.

La MAMDA, assureur du secteur agricole par excellence, œuvre depuis un demi-siècle dans son domaine, d’où l’attrait et l’intérêt de la FAO pour l’expérience ainsi, et depuis, générée. Que cela soit la sécurité de l’agriculteur face aux aléas et, ce qu’à Dieu ne plaise, aux catastrophes et bouleversements climatiques, ou encore la prévoyance des agriculteurs, leur santé, leurs récoltes et aussi leur matériel, la MAMDA est un véritable touche-à-tout dans le secteur primaire.

Ses relations avec la FAO remontent à plusieurs années et force est de constater que l’organisme de l’ONU est satisfait des résultats et des transferts de savoir-faire réalisés vers les pays du Sud.

 

Partager cet article :

Commentaires