Panorapost



Lifestyle |

Publié le 08 octobre 2015

Addiction des enfants à Internet, que faire, quand et comment ?

Partager cet article :

Cela n’arrive pas qu’aux autres, comme on dit… des enfants accros à internet d’une façon particulière et aux écrans plus généralement, nous en avons tous rencontrés et souvent, cela se passe chez nous, avec nos enfants, nos frères et sœurs. Il s’agit d’une pathologie des temps modernes, d’autant plus dangereuse et pernicieuse qu’elle n’est pas considérée comme telle. Comment déceler une addiction chez un enfant et, une fois cela fait, que faire et comment le faire ?

Pourquoi les écrans internet, peuvent-être dangereux pour les enfants ?

La toile est un média grand public et, à ce titre, elle recèle des contenus indifférenciés, que l’on soit adulte ou enfant. Les jeunes, en plus de la cyberdépendance et de la protection de la vie privée, se trouvent donc exposés à des pages et des informations qu’ils ne sont pas encore en mesure de recevoir et de prendre à leur juste valeur… Violence, pornographie, racisme, autant de domaines que l’enfant rencontre désormais très tôt, trop tôt et, souvent, bien trop tôt.

Quant aux écrans, quel ménage aujourd’hui n’en dispose pas de deux, trois, voire plus ?
La télévision classique, mais aussi les Smartphones, les tablettes, l’ordinateur fixe, les consoles… Or, plus notre enfant passe du temps devant un écran et plus cela rejaillit sur son activité quotidienne. Des parents vigilants et attentifs remarqueront un début d’addiction de leur enfant lorsqu’il commencera à se socialiser de moins en moins, qu’il évitera les contacts avec des amis et des membres de la famille, que l’école tirera la sonnette d’alarme sur son manque d’attention et de concentration, reflété dans les résultats et quand, en cas de panne ou de confiscation d’un appareil, l’enfant se montre agressif ou plus simplement bougon et boudeur.

Comment mesurer la dépendance et l’exposition des enfants ?

Les enfants « sont de plus en plus familiers aux nouvelles technologies. Ils n’ont jamais connu un monde non connecté et ne conçoivent pas leur quotidien sans téléphone et sans internet », explique Imane Kendili, psychiatre spécialiste des addictions. Elle ajoute que lorsque l’enfant « a un sommeil perturbé (…) qu’à l’école, il n’arrive plus vraiment à se concentrer (…), qu’il délaisse peu à peu les jeux avec ses amis pour s’isoler avec sa tablette ou votre Smartphone (…), il est alors peut-être temps de réagir ».

Ce sont donc ces symptômes que les parents doivent surveiller, afin de prendre les dispositions nécessaires et sortit leur(s) enfant(s) de leur addiction. Et pour Imane Kendili, « on parle d’addiction lorsqu’il y a une rupture des liens sociaux ou lorsque l’addiction numérique affecte gravement le rendement scolaire de l’enfant ou de l’adolescent ».

Que faire ?

Puisqu’il semblerait qu’il ne faille pas trop attendre des enfants un autocontrôle ou une prise de conscience, il n’existe alors que deux solutions : la communication avec l’enfant et  le contrôle parental.

Mais avant, la prévention et la sensibilisation, insiste la psychiatre. Il faut dès lors expliquer aux enfants les dangers du net et s’accorder avec eux sur le temps imparti à l’activité numérique. Précurseur au Maroc, l’opérateur téléphonique inwi, en partenariat avec l’UNICEF Maroc, s’est engagé dans un effort de sensibilisation auprès des enfants, parents, et éducateurs. L’idée est d’informer le grand public des dangers que peut rencontrer un enfant qui surfe seul sur internet et de proposer aux parents des conseils et des outils de contrôle parental pour les aider. Inwi a également développé un ouvrage sur les droits des enfants,. en collaboration avec l’association Bayti, téléchargeable gratuitement sur le portail inwi.ma.

Puis, la navigation sécurisée… En partenariat avec Xooloo,inwi propose un portail destiné aux enfants âgés de 7 à12 ans. Ils peuvent y consulter plus de 10.000 contenus référencés et validés par des professionnels de la psychologie et de l’enfance. De façon plus globale, sur son site, l’opérateur a développé un espace dédié à la « Protection des enfants sur Internet ». Il comporte plusieurs rubriques destinées à la prévention et à la sensibilisation des différents publics comme les enfants, les parents et les éducateurs.Un quizz est également disponible et permet aux enfants de tester leurs connaissances sur internet et de mieux comprendre les dangers qu’il peut présenter.

Enfin, le contrôle parental. Mis en place, toujours par inwi, cet outil prend la forme d’un logiciel compatible PC, Smartphone et Tablette.. Il permet de sécuriser le terminal de connexion et de filtrer l’accès à Internet. Souple et facile d’utilisation, il contient plusieurs fonctionnalités qui permettent de fixer et de faire évoluer les paramètres de connexions souhaités pour sa progéniture, comme le blocage des sites inappropriés ou indélicats, le contrôle du temps passée sur internet, l’interdiction d’accès à certaines applications… Et ce sont les parents qui ont la main sur tout cela, se donnant ainsi la possibilité de savoir ce que font leurs enfants.

Il est donc primordial, pour assurer un développement et une sociabilisation de ses enfants, de veiller à leur « sécurité numérique ». Les moyens sont aussi nombreux que disponibles. Et avant de sensibiliser les enfants, il est important, voire capital, que les parents le soient déjà eux-mêmes. Plusieurs entreprises et sites se sont engagés dans la tâche de sécuriser internet pour les enfants, et Inwi a pris une longueur d’avance dans le domaine.

Partager cet article :

Commentaires