Panorapost



Economie |

Publié le 04 août 2015

Les dépenses de la Caisse de compensation continuent de reculer…

Partager cet article :

De 17 milliards DH le premier semestre 2014 à 11,3 milliards DH à la même période cette année... La raison ? La levée de la subvention sur les prix des  hydrocarbures, qui aura permis ce gain de 34% sur les dépenses. Mieux encore, cette mesure en principe très impopulaire a été globalement bien acceptée au sein de la population, les Marocains ayant pris l’habitude de voir les prix de leur carburant changer tous les 15 jours.

Les subventions sur ces produits représentaient environ 43% du total des engagements de la compensation, soit 31% pour les carburants et 12% pour le fuel industriel utilisé par l’Office national de l’eau et de l’électricité.

Un grand bond en arrière a donc été réalisé depuis 2012, quand les dépenses de compensation culminaient à 54 milliards de DH, en raison de la combinaison des cours élevés du pétrole à l’international et du coût de la paix sociale, comme on dit et comme on le croit, à l’intérieur, le gouvernement Abbas el fassi ayant alors fait flamber la masse salariale pour contrer le Mouvement du 20 février.

Cela étant, le gouvernement Benkirane ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, car il a pris l’engagement de trouver une solution à la décompensation du gaz butane avant la fin de l’année 2015. Si cette mesure aboutit, la Caisse pourrait être ramenée à moins de 15 milliards DH pour l’exercice 2016.

Partager cet article :

Commentaires