Panorapost



Maroc |

Publié le 28 juillet 2015

Le ministre des Finances Boussaïd innocenté par la justice dans une affaire de trafic d’influence

Partager cet article :

Au départ, c’était une accusation pour trafic d’influence lancée par un élu local PJD, Mustapha el Haya, contre l’ancien wali de Casablanca et actuel ministre RNI des Finances Mohamed Boussaïd. A l’arrivée, un non-lieu pour le ministre. Au total, une affaire qui avait remué les bancs de la Chambre des Représentants, ébranlé la majorité et secoué l’opposition, mais qui se fondait sur des éléments que la justice a jugé irrecevables.

Le vice-président PJD de la Ville de Casablanca Mustapha el Haya avait fait fin octobre dernier des déclarations fracassantes à la presse, demandant à la justice, au ministère de l’Intérieur (tutelle des collectivités locales) et à celui des Finances d’ouvrir une enquête pour contrôler les appels d’offres et autres marchés publics où Mohamed Bousaïd aurait intervenu pour favoriser des entreprises appartenant à son frère.

La presse s’était mêlée de l’affaire, rapportant ce qui était alors présenté comme des faits, à savoir que Youssef Boussaïd et ses associés bénéficiaient de passe-droits dans l’attribution de marchés de voiries et d’entretien d’infrastructures à Casablanca, et que ces privilèges étaient facilités par le wali de l’époque Mohamed Boussaïd.

L’affaire était devenue politique, l’opposition prenant appui sur les accusations d’el Haya pour poser des questions au gouvernement, considéré comme solidaire. L’alliance RNI/PJD avait alors vacillé, et le ministre des Finances avait boudé plusieurs séances devant les députés afin de ne pas être embarrassé par leurs questions. Le PJD avait même envisagé la suspension, voire la radiation d’el Haya.

La justice avait pris en mains le dossier et le procès s’était ouvert le 26 février dernier. Hier lundi 27 juillet, la cour a rendu son verdict, condamnant Mustapha el Haya pour diffamation. Il devra verser 10.000 DH au défendeur Boussaïd, et assurer la publication du jugement dans plusieurs quotidiens de la place.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires